Alcatel-Lucent France s’apprêterait à supprimer un millier de postes

Mobilité

Ce nouveau plan de restructuration chez Alcatel-Lucent toucherait des services administratifs et de vente et des activités industrielles.

Alcatel-Lucent poursuit sa restructuration en envisageant un nouveau plan de suppression d’un millier d’emplois en France d’ici à 2010. La section syndicale CFE-CGC en fait une brève allusion sur son blog sans apporter de précisions. Mais elle interpelle le nouveau ministre de l’Industrie Christian Estrosi à propos de l’avenir de la filière télécoms en France.

Ce plan aurait été annoncé mercredi 8 juillet aux syndicats de l’équipementier télécoms. Une assemblée générale devait se réunir ce matin à Lannion (Côtes-d’Armor) sur cette question, selon Marc Marandon, représentant CGT au comité central d’entreprise du groupe.

Selon l’AFP, les services administratifs et de vente de la branche française du groupe Alcatel-Lucent et des activités industrielles, comme la fabrication de cartes électroniques ou d’antennes de téléphonie mobile, seraient touchés. La direction n’apporte pas de précisions en l’état actuel.

La direction d’Alcatel-Lucent se contente de rappeller les grandes lignes de sa restructuration. “Un programme de transformation du groupe a été lancé il y a six mois, visant à améliorer sa performance financière et à rationaliser son portefeuille produits.” Pour parvenir à cet objectif, l’équipementier avait annoncé fin 2008 la suppression de 1000 postes de cadres (sur un total de 11 000) et une réduction drastique du nombre de sous-traitants.

Les organisations syndicales d’Alcatel-Lucent France (CFDT, CGT, CFE-CGC, CFTC) avaient appelé à une journée de protestation le 30 juin sous différentes formes (débrayages, blocages de sites, pétitions…) et sur tous les sites du groupe de France.Ils ont été entendus.

Les syndicats voulaient dénoncer la série de projets d’externalisation d’activités concernant 300 salariés sur différents sites en France. Notamment un vaste transfert de compétences informatiques d’Alcatel-Lucent vers le constructeur informatique HP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur