Alcatel-Lucent simplifie l’infrastructure des réseaux mobiles

Mobilité

La nouvelle solution lightRadio testée par Alcatel-Lucent permet de faciliter la gestion des réseaux mobiles en revoyant l’architecture des stations de base et en créant des antennes uniques multi-standards.

Alors sur les détenteurs de smartphones, de tablettes numériques et de clés 3G n’hésitent pas à solliciter massivement l’Internet mobile, Alcatel-Lucent vient de mettre au point une nouvelle solution destinée à « rationaliser et simplifier les réseaux mobiles».

Pour permettre aux opérateurs de lutter contre les réseaux encombrés, l’équipementier télécoms a élaboré sa nouvelle solution lightRadio, qui devrait permettre de réduire les contraintes techniques des réseaux, limiter leur consommation énergétique comme les coûts d’exploitation.

Cette nouvelle technologie lightRadio, développée avec le concours de Freescale, s’intègre dans les stations de base qui pourront s’installer partout (maison, bâtiment, mur, poteau) et ne plus être simplement fixée au pied de chaque tour cellulaire.

Les composantes de la station de base sont alors fragmentées et redistribuées entre l’antenne et un réseau virtuel en mode cloud.

Conditions pour utiliser cette station de base lightRadio : disposer d’un branchement électrique et d’une connexion haut débit.

En outre, les nombreuses  antennes dispersées supportant les différents systèmes 2G, 3G et LTE sont toutes rassemblées pour ne former qu’une seule antenne réseau active multi-fréquences (400 MHz à 4 GHz) et multi-standards très puissante.

Alcatel-Lucent s’est associé à plusieurs opérateurs mobiles (China Mobile, Orange en Europe et Verizon aux Etats-Unis),  pour mener des expérimentations sur le terrain ces prochains mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur