Alcatel va conduire un projet europén liant le transport et l’accès large bande par satellite

Mobilité

L’équipementier français est chargé de coordonner un programme R&D pour développer des normes d’accès large bande pour le secteur du transport en Europe.

Mowgly. Le nom du consortium peut faire sourire mais le projet R&D qui se cache derrière ce sigle est très sérieux : Mobile Wideband Global Link System se rapporte à un projet soutenu par la Commission européenne dans le cadre des “systèmes de télécommunications par satellite de bout en bout pour les applications de mobilité”.

Lancé en tout début d’année, Mowgly a pour objectif de mettre en place de nouvelles normes dédiées pour offrir un accès large bande aux utilisateurs des transports aériens, ferroviaires et maritimes. Alcatel et sa branche satellite (Alcatel Space) ont été sélectionnés pour superviser la conduite de ce projet.

Au sein de ce consortium, il sera associé à quatorze partenaires d’envergure dans le monde universitaire, de l’aéronautique (Airbus), de l’électronique (Alstom) ou des jeunes entreprises comme la société canadienne PointShot Wireless qui a développé un système de communication sans fil pour les voyages en train.

On l’a compris : l’étude portera sur les moyens de concilier communication large bande par satellite et voyageurs en situation de mobilité, que ce soit à bord d’avions, de trains ou de bateaux.

Le budget de cette expérimentation, qui devrait s’échelonner sur une durée de deux ans, s’élève à 12,6 millions d’euros. La moitié de cette somme est apportée par la Commission européenne. Rappelons que l’exécutif européen devrait apporter prochainement des précisions sur un autre projet cadre baptisé eMobility (voir édition du 8 février 2005) pour la maîtrise des technologies mulitmédias mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur