Alibaba monte dans l’industrie des médias à coups de milliards

Entreprise
alibaba-medias

Alibaba compte investir l’équivalent d’environ 7 millions d’euros sur trois ans dans le secteur des médias et du divertissement.

« On n’est pas là pour jouer ».

Yu Yongfu, CEO d’Alibaba Digital Media and Entertainment, ne fait pas de détail dans un e-mail interne dont Reuters a confirmé l’authenticité auprès d’une porte-parole.

Il y est fait état de l’investissement, par la filiale du groupe Internet chinois, de plus de 50 milliards de yuans (6,8 milliards d’euros) sur trois ans dans le secteur des médias et du divertissement.

La stratégie est centrée sur le contenu, avec l’objectif de créer une plate-forme unifiée permettant d’accéder directement à divers services, selon Les Échos.

L’intérêt d’Alibaba pour cette industrie s’est illustré à plusieurs reprises ces derniers mois.

La réorganisation annoncée fin octobre en est le point culminant. Elle a vu naître la division Digital Media and Entertainment, qui regroupe des activités comme Yukou Tudou (le « YouTube chinois », acquis en 2015 pour 3,6 milliards de dollars après une première prise de participation en 2014), UCWeb (services en ligne) et Alibaba Pictures Group* (production et distribution de films).

À cette occasion, Alibaba avait expliqué vouloir monter un fonds de 10 milliards de yuans (1,4 milliard d’euros) pour financer ses projets dans le domaine. On ignore si cette somme est inclue dans l’enveloppe que mentionne Yu Yongfu.

Sur le 3e trimestre 2016, l’activité médias-divertissement représente environ 11 % des revenus du groupe, à hauteur de 541 millions de dollars sur un chiffre d’affaires de 5,142 milliards. À périmètre constant, l’augmentation sur un an est nette, mais les compteurs restent dans le rouge, avec une perte d’exploitation de 2,247 milliards de dollars.

* La branche Alibaba Pictures Group a elle-même fait l’objet d’une consolidation fin 2015 : elle a récupéré, auprès de sa maison mère, le service de billetterie en ligne Tao Piao Piao (ex-Taobao Movies). Elle s’est plus récemment distinguée en signant un accord de coproduction avec Amblin Pictures, le studio de Steven Spielberg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur