Alibaba cherche des relais physiques pour son empire e-commerce

E-commerceEntrepriseMarketing
alibaba-sanjiang
3 32

Après avoir mis ses billes dans Intime Retail et Suning, Alibaba poursuit son rapprochement avec la grande distribution en investissant dans Sanjiang.

Alibaba franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de développement en jonction avec les enseignes de grande distribution.

Le groupe e-commerce chinois compte investir plus de 2,1 milliards de yuans – soit près de 300 millions d’euros – dans Sanjiang Shopping Club.

Cette société fondée en 1995 revendique plus d’un million de clients pour ses quelque 160 magasins exploités dans la province côtière du Zhejiang, située au sud de Shanghai (avec des villes comme Hangzhou, Wenzhou, Ningbo et Shaoxing).

Cotée en Bourse depuis 2011, elle fait, depuis lors, face à une hausse de ses coûts de fonctionnement, doublée d’une évolution de la demande des consommateurs, qui deviennent, comme le souligne China Money Network, des « e-consommateurs ».

Suspendue le 8 novembre dernier, la cotation de Sanjiang a repris ce lundi à Shanghai, Alibaba précisant qu’il n’entendait pas monter davantage au capital dans les 12 mois suivant l’opération.

Opération qui se divise en trois placements : premièrement, l’émission d’actions nouvelles à hauteur de 1,52 milliard de yuans ; ensuite, l’acquisition, pour 438,6 millions de yuans, de titres existants ; enfin, l’émission d’obligations convertibles à échéance de 6 mois, pour 188 millions de yuans.

En excluant ces obligations, Alibaba contrôlera environ 32 % du capital de Sanjiang, spécialisé dans l’épicerie discount. Le groupe de Jack Ma compte monter des passerelles au niveau des chaînes d’approvisionnement, du réseau logistique, du paiement en ligne et du service client.

Il est également question d’établir une coentreprise dotée d’un budget initial de 50 millions de yuans et qui commercialisera des produits frais en s’appuyant à la fois sur des magasins physiques et une plate-forme en ligne.

Ce n’est pas la première offensive qu’Alibaba mène dans ce sens. En mars 2014, il avait déboursé 692 millions de dollars pour devenir actionnaire principal d’Intime Retail, avec 35 % du capital. À l’été 2015, il était devenu le deuxième actionnaire du distributeur de produits électroniques Suning Commerce Group, moyennant un investissement de plus de 4 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur