Allemagne : Amazon pointé du doigt pour publicité non sollicitée

E-commerceJuridiqueMarketingRégulations
amazon
2 1

Un tribunal allemand a déclaré illégal le fait pour Amazon d’inciter ses clients à partager par e-mail à leurs contacts leurs produits préférés.

La justice allemande à déclarer illégal le fait qu’Amazon puisse permettre et encourager ses clients à partager par e-mail, à leurs listes de contacts, des liens menant vers des produits vendus sur la plate-forme d’e-commerce.

Le groupe américain propose en effet un bouton « Partager » invitant les consommateurs à faire suivre un lien concernant leurs produits préférés par courriel, mais aussi sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Pinterest.

Selon le tribunal régional de Hamm, il est illégal de partager des informations sur un produit provenant d’un site d’e-commerce sans avoir préalablement reçu l’accord du destinataire.

Une plainte avait été déposée en amont par un concurrent d’Amazon contre un revendeur du e-commerçant américain.

En effet, quand un client d’Amazon envoie des recommandations d’achat à sa liste de contacts par e-mail, le site marchand est capable de récupérer l’adresse de messagerie électronique de ses tiers sans consentement.

Pour la justice allemande, il s’agit là de « publicité non sollicitée et de harcèlement déraisonnable ».

De cette façon, Amazon peut enrichir, à moindre frais, sa base de prospects et ainsi mettre en place des campagnes marketing vers de potentiels clients.

 

Crédit image : ymgerman – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur