Altice : Patrick Drahi a des actions à revendre

BourseEntrepriseRéseaux
altice-patrick-drahi-next
3 5

La prise de participation dans NextRadioTV se confirme pour Altice, dont Patrick Drahi cherche par ailleurs à céder 7,5 % du capital.

De nouveaux mouvements capitalistiques se préparent au sein de l’empire médias-télécoms de Patrick Drahi.

L’homme d’affaires franco-israélien cherche à revendre 7,5 % du capital d’Altice N.V.

Comment l’opération se déroulera-t-elle ? Selon le communiqué émis pour l’occasion (document PDF), c’est Next Alt S.à.r.l. – la holding de Patrick Drahi – qui cédera 13,8 % de sa participation dans le groupe propriétaire de Numericable-SFR et de plusieurs autres opérateurs entre l’Europe et les États-Unis.

Portant sur 81,2 millions de titres, la transaction rapporterait environ un milliard d’euros au cours actuel d’Altice. En l’occurrence, 12,94 euros, en baisse de 9 % depuis l’ouverture… et de plus de 50 % depuis le 10 août 2015, date à laquelle Altice a transféré son siège social aux Pays-Bas et adopté une nouvelle structure capitalistique.

Cette enveloppe servira à rembourser les prêts contractés pour racheter, avant et après l’IPO de janvier 2014, des parts auprès d’actionnaires minoritaires, dont plusieurs hauts dirigeants du groupe.

La banque d’affaires Goldman Sachs, qui s’est distinguée du marché dans son ensemble en émettant des perspectives plutôt favorables concernant la capacité d’Altice à réduire ses ratios d’endettement, a été mandatée pour vendre « environ 61 millions d’actions » aux investisseurs internationaux.

À l’issue de ces différentes manoeuvres, Patrick Drahi conservera le contrôle d’Altice, avec 61,4 % du capital.

Le groupe médias-télécoms, dont la dette avoisine les 45 milliards d’euros après l’absorption de Cablevision aux États-Unis (LBO à 17,7 milliards de dollars officialisée à la mi-septembre), réaffirme ses objectifs financiers pour l’année 2015. Il est question d’un Ebitda ajusté supérieur ou égal à 1,925 milliard d’euros. Chez Numericable-SFR, cet indicateur devrait s’élever au minimum à 3,85 milliards d’euros, pour 2 milliards d’euros de dépenses d’exploitation.

La situation se décante, en parallèle, dans le dossier NextRadioTV.

Le groupe propriétaire de BFM TV, BFM Business et RMC a reçu le feu vert de l’Autorité de la concurrence en vue de la prise de participation indirecte d’Altice annoncé le 27 juillet dernier.

Une offre publique d’achat volontaire sur l’ensemble des titres du groupe NextRadioTV devrait être déposée d’ici à la fin de l’année auprès de l’Autorité des marchés financiers par une société nouvellement créée : Groupe News Participations.

Une fois l’opération bouclée, Alain Weill, P-DG de NextRadioTV, restera l’actionnaire principal avec 51 % du capital. Mais Patrick Drahi a vocation à reprendre le flambeau à terme.

Crédit photo : Denphumi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur