Amazon Echo, Google Home : la téléphonie fixe arrive

MobilitéRéseauxVoIP
amazon-echo-google-home-telephonie-fixe

Les enceintes domestiques connectées Amazon Echo et Google Home intègreraient des fonctions de téléphonie fixe, selon le WSJ.

Amazon et Google sont en quête de nouvelles fonctionnalités pour leurs assistants numériques domestiques.

Pourquoi pas la téléphonie fixe ? Ce pourrait ainsi être une nouveauté majeure pour Amazon Echo et Google Home, selon The Wall Street Journal, qui s’appuie sur des sources proches du dossier.

Cette fonctionnalité permettrait de passer ou de recevoir des appels vocaux directement depuis les appareils d’assistance qui cherchent à pénétrer les foyers à l’ère numérique. Elle pourrait être lancée dès cette année.

Basés sur la voix sur IP, cette fonctionnalité ne permettrait toutefois pas de joindre les numéros d’urgence, tels que le 911 (numéro de secours de référence aux USA).

Au-delà du voix de la plateforme VoIP qui serait retenue (comme Microsoft Skype), l’intégration de la téléphonie fixe soulève des inquiétudes vis-à-vis de sujets aussi sensibles que le respect de la vie privée.

Des appareils connectés à des plateformes cloud ayant la capacité d’enregistrer les conversations passées risquent d’avoir des répercussions sur la confidentialité des données.

Effet aggravant : Amazon et Google exploitent leurs assistants numériques domestiques en exploitant l’intelligence artificielle avec un mode d’apprentissage automatique (machine learning). 

Selon Pew Research Center, les échanges de communication représentent la troisième catégorie de données la plus sensible après les numéros de sécurité sociale et les dossiers médicaux.

Selon le WSJ, Amazon aurait pris les devants avec une collecte de données qui ne concerneraient que des métadonnées.

En effet, à l’instar de CallKit sur iOS pour les terminaux d’Apple, seuls les numéros composés et la durée des appels seraient conservés sur les serveurs du groupe Internet de Jeff Bezos.

Les conditions sont moins claires pour Google Home (même si, a priori, la sauvegarde des données se limiterait à des métadonnées et aux messages SMS).

Pour l’heure, plusieurs options sont étudiées pour associer un numéro à l’appareil. Un transfert d’appel permettrait de basculer sur un smartphone et vice-versa. Une autre piste consisterait à synchroniser le numéro du smartphone avec les contacts intégrés dans l’assistant.

Lancé en 2014, l’Amazon Echo aurait été écoulé à plus de 11 millions d’unités, selon Morgan Stanley. Le groupe Internet planche sur une version avec écran de son assistant numérique domestique.

Au fur et à mesure, on prend conscience des imbrications possibles notamment avec Chime du nom du système de vidéoconférence dévoilé par Amazon.

De son côté, Google a commencé à commercialiser son assistant en fin d’année dernière. La firme Internet de Mountain View dispose d’une plus grande expérience dans le domaine de la téléphonie et des outils de communication.

(Crédit photo : @Amazon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur