Amazon : la fronde des salariés s’intensifie en Allemagne

La fronde des salariés d’Amazon Allemagne s’intensifie. 1200 grévistes se sont mobilisés les 17 et 18 juin, dans les centres logistiques de Bad Hersfeld et Leipzig.

Amazon grève Allemagne

Le mouvement de grève des salariés d’Amazon Allemagne prend de l’ampleur.

Le groupe e-commerce américain, qui emploie 9000 collaborateurs outre-Rhin, fait face à un nouveau débrayage – le quatrième en un mois – dans ses centres logistiques de Bad Hersfeld (land de Hesse) et Leipzig (Saxe).

A l’appel de ver.di (Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft), deuxième syndicat du pays en nombre d’adhérents, quelque 1200 employés (soit près d’un quart des effectifs présents sur ces deux sites) se sont impliqués.

Après plusieurs perturbations depuis la mi-mai, ils ont à nouveau cessé le travail, quarante-huit heures durant, ces 17 et 18 juin, au nom du pouvoir d’achat des salariés.

Parmi leurs revendications, celle d’être rattachés à la convention collective du secteur de la distribution, ce qui leur garantirait un salaire horaire brut minimal de 10,66 euros, contre 9,55 euros actuellement.

Outre ces revalorisations salariales, le discours se porte aussi sur une révision des indemnisations pour les heures de nuit.

Si Amazon n’a pas relevé d’impact sur sa chaîne logistique, les coordinateurs du mouvement sur place évoquent « une activité fortement perturbée ».

250 salariés du quart du matin manquant à l’appel, peu de camions ont pu sortir ou pénétrer dans l’enceinte de Bad Hersfeld. Et l’atmosphère « est tout aussi lourde à Leipzig« , selon Jörg Lauenroth-Mago.

Le porte-parole de ver.di déplore des négociations « au point mort » et laisse entendre que la fronde pourrait s’étendre à d’autres sites allemands d’Amazon (parmi 8 entrepôts logistiques, 2 centres de service client et la centrale de Munich).

Pour l’heure, le mouvement se limite à Bad Hersfeld (3300 salariés) et Leipzig (2000 salariés), où la représentation syndicale est la plus forte.

Ce conflit intervient à l’heure où Amazon prépare l’ouverture d’un nouveau centre à Brieselang (Brandenbourg), avec à terme 1000 postes fixes et jusqu’à 2000 emplois saisonniers.

La grève touche aussi la France. Sur le site de Saran (Loiret), une centaine d’employés ont débrayé ce 10 juin pour réclamer de meilleures conditions de travail, notamment un allègement de leurs horaires.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Amazon ?

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Amazon : la fronde des salariés s’intensifie en Allemagne

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

03:09:39