Amazon inscrit le paiement mobile sur ses tablettes

CloudMobilitéTablettes
amazon-commerce-physique

Amazon pourrait bientôt fournir aux commerçants une solution de paiement et d’encaissement basée sur des tablettes Kindle associées à des lecteurs de cartes bleues.

Fin 2013, Amazon avançait ses pions dans l’univers du paiement mobile en rachetant une partie du portefeuille technologique et des activités de la start-up américaine GoPago.

Cette acquisition stratégique portait sur une offre “de bout en bout” intégrant, du vendeur au consommateur, la dimension du mobile pour faciliter l’expérience d’achat. Point d’ancrage idéal dans le commerce physique, cette solution pourrait être mise en oeuvre au cours de l’été… à la sauce Amazon. Le groupe américain dirigé par Jeff Bezos est pressenti pour y associer ses tablettes Kindle et éventuellement son service “Log In and Pay with Amazon”, ce portefeuille électronique développé comme une alternative à PayPal.

Il n’est pas exclu que la multinationale en vienne aussi à alimenter son mystérieux projet de plate-forme destinée à faciliter le commerce de proximité. En toile de fond, l’éventuelle commercialisation d’une gamme de smartphones vendus en marque blanche avec, au coeur de l’expérience utilisateur, la place de marché Appstore et son système d’achat “in-app”, mais aussi ses API permettant à des tiers de vendre directement dans leurs applications des produits issus des boutiques Amazon.

Pour l’heure, la réflexion se porterait sur un système de paiement et d’encaissement basé sur des tablettes numériques liées à des lecteurs de cartes bleues. A en croire le Wall Street Journal, qui s’appuie sur les témoignages de sources dites “proches du dossier”, les commerçants bénéficieraient également d’outils d’analytique et de développement de sites Web.

Susceptible d’être “retardé, modifié, voire annulé”, ce projet illustrerait les ambitions nourries par Amazon dans le commerce physique, segment occupé de longue date par des acteurs comme VeriFone Systems ou NCR… et plus récemment investi par de jeunes sociétés comme Square. Apple lui-même envisage de prendre position : son iPhone pourrait bientôt permettre de régler des achats en magasin, via le système de paiement mobile lié à iTunes. Amazon, qui dispose déjà d’informations bancaires renseignées par environ 230 millions d’utilisateurs, se concentrerait dans un premier temps sur les petits commerces, pour qui le renouvellement des systèmes de paiement est moins coûteux.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Amazon ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur