Amazon veut (re)définir le t-commerce

MarketingMobilitéTablettes

A l’origine, le t-commerce est la réalisation de transactions via des téléviseurs connectés. Amazon compte désormais en redéfinir le cadre et l’appliquer aux tablettes tactiles, en qualité de dérivé du m-commerce sur smartphone.

Si le terme de t-commerce se réfère, à l’origine, aux opérations de vente électronique via des TV connectées, il pourrait bientôt acquérir un tout autre sens avec l’émergence d’un concept signé Amazon, qui souhaite populariser l’e-commerce sur les tablettes tactiles.

Le “Television-Commerce” n’est pas encore du passé, mais la démocratisation des ardoises grand public impose comme un passage obligé cette transition initiée par Amazon.

A mi-chemin entre le commerce électronique classique et son équivalent mobile, ce concept serait, selon Tablette-Tactile, un emblème de la petite révolution qui se prépare discrètement en coulisses.

Les tablettes en acquerraient un nouvel usage interactif en ligne, qui s’adjoindrait aux courriels, aux réseaux sociaux et à la navigation sur le Web, vedettes de l’Internet mobile.

Mais la première étape consistera à adapter les interfaces des sites Web pour optimiser l’expérience des mobinautes. En témoigne la refonte radicale entreprise par Amazon.

Et ce ne sont pas les constructeurs qui feront le premier pas. A charge pour les développeurs de mettre le logiciel au diapason du matériel, sur le modèle de Google et ses déclinaisons d’Android.

Pour autant, les appareils mobiles représentent encore une faible proportion du trafic sur le Net.

Le défi consiste donc à prendre en compte les tailles et résolutions d’écran de chaque terminal, au même titre que l’implantation éventuelle d’une technologie tactile.

Une alchimie qui vaut bien un design hybride, dont Amazon se veut l’ambassadeur. Pas tout à fait sans arrière-pensée : la firme de Jeff Bezos ne devrait plus tarder à commercialiser son ardoise Kindle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur