Amazon voudrait s’offrir le luxe avec Net-à-porter

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
amazon-vise-net-a-porter-mode-luxe

Dans un grand deal, Amazon voudrait acquérir le portail marchand pour la mode et le luxe (propriété de Richemont).

Amazon.com serait en discussion pour acquérir Net-a-porter, le site marchand pionnier pour les produits de luxe (habillement, accessoires, beauté…).

Si le deal se concrétise, le groupe Internet de Jeff Bezos pourrait réaliser sa plus grosse opération de croissance externe depuis sa création.

On évoque une transaction à 2 milliards d’euros selon Women’s Wear Daily, qui a révélé les négociations. Mais les deux parties n’émettent pas de commentaires en l’état actuel.

Créé en 2000 à Londres, Net-à-porter.com est tombé dix ans plus tard dans le giron du groupe de produits de luxe Richemont, détenteur de marques de luxe dont le fleuron Cartier. Montant de la transaction à l’époque : 392 millions d’euros.

A l’époque, la fondatrice Nathalie Massenet (une Anglo-américaine mariée à un Français, apprend-t-on dans un reportage dans Elle datant de mai 2010) avait cédé ses parts pour environ 70 millions d’euros.

En 2014, Net-à-Porter.com (et sa déclinaison homme MrPorter.com) a réalisé un chiffre d’affaires de 668 millions d’euros et une introduction en Bourse était envisagée en 2015… Le service est décliné dans les langues principales du monde (dont la France). Son effectif tourne autour de 700 employés.

Ce n’est pas la seule cible en vue d’Amazon dans l’univers de la mode et du retail. En 2014, on évoquait un intérêt de Jeff Bezos pour le site Jabong.com déployé en Inde (dans lequel le groupe allemand Rocket Internet a des parts).

Montant de la transaction envisagée à l’époque : 1,2 milliard de dollars (940 millions d’euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur