AMD et Intel renouvellent leurs puces pour serveurs

Mobilité

Alors qu’AMD monte en gamme avec deux nouvelles puces multiprocesseurs Opteron, Intel cherche à occuper l’entrée de gamme avec deux nouveaux Itanium 2.

Le fondeur AMD vient d’élargir sa gamme de processeurs 64 bits compatibles 32 bits. Les Opteron 846 et 146 rejoignent le modèle 246 présenté précédemment, tous cadencés à 2 GHz. Le modèle 846 se destine aux serveurs haut de gamme quadri et octoprocesseurs tandis que la version 146 vise plus particulièrement les stations de travail. Orienté biprocesseur, le 246 s’adresse aux serveurs et stations de travail haut de gamme. L’Opteron 846 est disponible à 3 199 dollars, le 146 à 669 dollars et le 246 à 794 dollars.

Des Itanium 2 à 1,5 Mo de cache L3

Alors que AMD augmente la fréquence (et les tarifs) de ses processeurs pour serveurs, Intel fait l’inverse avec ses deux nouveaux modèles d’Itanium 2 cadencés à 1 et 1,4 GHz. Ces nouvelles puces se contentent de 1,5 Mo de mémoire cache de niveau 3 (L3), ce qui permet ainsi à Intel de revoir ses tarifs à la baisse face aux puces équipées de 3, 4 et 6 Mo de cache. Les Itanium à 1 et 1,4 GHz sont respectivement proposés à 744 et 1 172 dollars. A comparer aux 2 247 dollars de l’Itanium 2 à 1,4 GHz avec 4 Mo de cache L3.

C’est donc pour tenter de contrer AMD qu’Intel propose ces deux nouveaux modèles d’entrée de gamme. La relative bonne santé du secteur des serveurs (en progression de 21 % au deuxième trimestre 2003, voir édition du 29 août 2003) devrait permettre aux deux fondeurs de se positionner avant d’entrer en concurrence frontale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur