AMD fait la démonstration de son ClawHammer

Mobilité

Premier processeur 64 bits qui conserve sa compatibilité avec les applications 32 bits, le ClawHammer d’AMD sera commercialisé en 2003 sous le nom d’Athlon 64. Il s’adressera aux ordinateurs de bureau et mobiles pour le grand public et les entreprises.

AMD a profité du Comdex, mardi 19 novembre 2002, pour faire la démonstration de ses ClawHammer, nouvelle génération de processeurs qui exploitent l’architecture 64 bits tout en restant compatibles avec les instructions X86 32 bits (X86-64). Le fondeur de Sunnyvale a également dévoilé le nom commercial du ClawHammer qui sera sobrement baptisé Athlon 64.

L’Athlon 64 est destiné aux ordinateurs de bureau et mobiles contrairement à l’Opteron (anciennement SledgeHammer) qui vise les serveurs et stations de travail multiprocesseurs. L’Athlon 64 sera le premier processeur 64 bits destiné aux ordinateurs dits grand public. Pour AMD, le système 32 bits atteindra tôt ou tard ses limites et, toujours selon le fondeur, les utilisateurs veulent investir dans un PC “pour le futur”.

Une architecture HyperTransport

L’Athlon 64 apportera son lot d’innovations dont un système de bus frontal évolutif et basé sur l’architecture HyperTransport (voir édition du 15 février 2001) ainsi qu’un contrôleur mémoire directement intégré au processeur. Cette configuration permettra, selon AMD, de relier le processeur directement à la mémoire vive et de réduire considérablement les temps de latence.

Gravé en 130 nanomètres (0,13 micron), l’Athlon 64 devrait apparaître sur le marché dans le courant du premier semestre 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur