AMD libère ATI Stream dans de nouveaux logiciels de traitement vidéo

Cloud

La technologie ATI Stream, qui permet de conjuguer la puissance de calcul des CPU et des GPU, s’installe dans de nouvelles applications dédiées au montage et au traitement vidéo.

La technologie ATI Stream développée par AMD est désormais supportée par de nouveaux logiciels de montage et de traitement vidéo. Ce nouveau processus permet d’accélérer les applications graphiques et vidéo en utilisant simultanément les CPU et les GPU de l’ordinateur utilisé.

Certains calculs se retrouvent ainsi directement déportés vers la carte graphique qui, en temps normal, n’est pas sollicité pour de telles opérations. La technologie d’AMD se rapproche ainsi du langage de programmation CUDA, mis au point par Nvidia, destinée à exploiter le GPU à des fins de calculs étrangers aux rendus graphiques purs.

De cette façon, les applications dédiées au traitement de la vidéo sont capables d’exécuter plus rapidement des tâches simples ou complexes, comme, par exemple, la conversion des fichiers en haute définition.

Pour promouvoir ATI Stream, AMD annonce qu’un certain nombre de logiciels de traitement vidéo vont à leur tour tirer partie de cette technologie, à l’image du MediaShow Espresso de CyberLink, qui se consacre notamment à la conversion de fichiers vidéo pour les rendre accessibles sur des lecteurs portables, comme l’iPhone ou la console PSP de Sony. Son logiciel de montage vidéo PowerDirector7 a également été optimisé pour supporter ATI Stream.

L’éditeur ArcSoft va aussi mettre à jour son logiciel de lecture vidéo TotalMedia Theatre via l’ajout de son module additionnel SimHD, qui embarquera ATI Stream, pour visionner en haute définition des vidéos créées au format standard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur