AMD ouvre son coeur

Cloud

En fournissant sa bibliothèque de performances de ses processeurs, le fondeur espère ainsi stimuler le développement de logiciels multithreads.

La mise à disposition de la bibliothèque de performance d’AMD comme code open source devrait stimuler le développement de logiciels multithread. La bibliothèque contient plus de 3200 routines logicielles pouvant être utilisées par les développeurs pour adapter les logiciels afin de tirer avantage des processeurs multicoeurs. La version open source de la bibliothèque sera connue sous le nom de Framewave 1.0.

La bibliothèque sera également compatible avec les bibliothèques d’Intel, ce qui signifie que les développeurs pourront écrire une série de codes qui pourront être optimisés pour les processeurs des deux fabricants.

En offrant un accès complet à la bibliothèque, AMD espère que les développeurs intégreront plus facilement des capacités multithread dans leurs applications pour permettre aux logiciels de mieux exploiter les derniers processeurs quadri-coeurs Phenom et Opteron.

Selon Margaret Lewis, directeur des solutions commerciales et de la stratégie logicielle chez AMD, si certains développeurs ont facilement adapté leur code aux nouveaux processeurs, d’autres ne se sont pas montrés aussi enthousiastes vis-à-vis du multithread.

Les applications écrites pour de gros systèmes multi-processeurs sont plus faciles à optimiser, ajoute-t-elle. “De nombreuses applications issues du monde des serveurs ont été écrites pour les systèmes multi-coeurs”, explique-t-elle. “Lorsque vous en sortez, vous obtenez du code qui n’est pas multi-thread de nature et cela devient alors un véritable défi.”

AMD espère qu’un libre accès à la bibliothèque de performances favorisera le développement d’une nouvelle base de code open source qui pourra être adaptée aux applications futures.

Mais selon Margaret Lewis, la route vers le code multithread risque d’être semée d’embûches. “Je ne pense pas que quiconque s’attende à un processus instantané”, ajoute-t-elle. “Il est plus facile pour les développeurs de créer du nouveau code multithread, c’est pourquoi je pense qu’il y aura une migration.”

Traduction de l’article AMD opens up its cores de Vnunet.com en date du 21 février 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur