AMD reconnaît l’existence d’un bug qui affecte le Phenom

Mobilité

Lié aux environnements virtualisés, le bug provoque l’arrêt du système. Son correctif ralentit les performances.

La série noire que traverse AMD continue. Le fondeur de Sunnyvale vient de reconnaître officiellement que son processeur quatre coeurs Phenom est bien affecté d’un bug. Une annonce qui risque d’accentuer un peu plus les difficultés techniques et financières qu’affronte AMD depuis quelques mois.

Le Phenom, premier processeur x86 quad core pour ordinateurs de bureau du fondeur, est affecté au niveau du TLB (Translation Look-aside Buffer). Le TLB est utilisé dans les environnements virtualisés. Il est chargé de traduire les adresses mémoires virtuelles avec les adresses mémoires physiques. En cas de forte sollicitation du TLB, le système risque l’arrêt pur et simple. Ennuyeux à l’heure où la virtualisation est prônée comme le nouvel enjeu de développement des systèmes informatique pour les entreprises.

L’Opteron Quad Core également concerné

Certes, AMD propose un correctif à partir d’une mise à jour du Bios. Mais le correctif ne fait que désactiver le TLB du cache de niveau 3 (L3). Au détriment des performances. Selon la presse américaine, le Phenom ainsi corrigé perdrait jusqu’à 13 % de ses performances et sa bande passante passerait de 5,4 Go/s à 3,65 Go/s tout en augmentant le temps de latence du cache L3.

Autant dire qu’AMD rate le lancement du Phenom même si les PC de bureau n’ont pas forcément de gros besoins en matière de virtualisation. De plus, le bug se manifeste également au niveau du système d’exploitation. Même si celui-ci est corrigeable sans peser sur les performances, il n’est pas certain que tous les OS soit à jour.

Les récents modèles Phenom 9500 et 9600 ne sont pas les seuls affectés par le bug. Les Opteron Quad Core, dont le Phenom tire son architecture, sont également concernés. Ce qui aurait poussé AMD à cesser la livraison de ses processeurs pour serveur. Il faudra attendre une nouvelle révision du coeur, la B3, pour – enfin – espérer bénéficier d’un processeur quadricoeur digne de ce nom. Révision attendue pour le premier trimestre 2008… si AMD ne subie pas d’autres avaries.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur