AMD revoit les prix des Athlon XP

Mobilité

Des baisses de 4 à 21 % caractérisent les nouveaux prix des Athlon XP qu’AMD a présentés le lendemain de l’annonce d’Intel. La nouvelle grille de tarifs fait disparaître les Athlon Thunderbird au profit du Palomino (XP). Aucun changement, en revanche, sur les autres processeurs, fixes ou mobiles, du fondeur de Sunnyvale.

La réponse d’AMD à Intel n’a pas tardé. Le lendemain de l’annonce de nouveaux tarifs sur les Pentium 4 (voir édition du jour), notamment, AMD a immédiatement réajusté les tarifs de l’Athlon XP. Le 2100+ (le plus puissant, cadencé à 1,73 GHz) bénéficie d’une baisse de 21 % en passant de 420 à 330 dollars (à l’unité par lot de 1 000). Il se situe donc 93 dollars en dessous du Pentium 4 à 2,2 GHz. Les modèles suivants perdent respectivement 17 et 4 %. L’Athlon XP 2000 passe de 339 à 280 dollars, l’XP 1900+ s’échange à 220 dollars au lieu de 231 et l’XP 1800+ perd huit petits dollars de 188 à 180 dollars.

Les Athlon XP 1700+ et 1600+ restent respectivement à 160 et 130 dollars tandis que l’XP 1500+ disparaît de la grille de tarifs entraînant avec lui la gamme de la version précédente, l’Athlon Thunderbird (l’XP correspondant au Palomino). Désormais, chez AMD, la fréquence d’entrée pour les processeurs haut de gamme de bureau se fait à 1,4 GHz avec l’Athlon XP 1600+. Seraient-ce les premiers signes de l’annonce imminente d’une nouvelle génération de processeurs, les Thoroughbred, qui seront gravés en 130 nanomètres (0,13 micron) ?

En revanche, Athlon 4 mobiles et Duron, fixes comme mobiles, conservent leurs tarifs. A puissance égale (AMD ne parle plus de fréquence mais de puissance), ils restent moins chers que les produits d’Intel. Il n’y avait donc aucune raison pour AMD de revoir leur prix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur