AMD se sépare de ses usines de production

Mobilité

Le fondeur de Sunnyvale se sépare de ses usines de production dans le cadre d’une restructuration.

AMD a confirmé qu’il allait va se séparer ses usines de production de puces et former une nouvelle entité, Foundry Company. Cette dernière produira des puces pour AMD mais aussi pour d’autres clients, ce qui permettra à AMD de concentrer ses activités sur la conception de processeurs.

Selon les termes de l’accord, la société Advanced Technology Investment Company, un bailleur créé par l’émira d’Abou Dhabi, va lancer une firme temporairement nommée Foundry Company, qui héritera des deux usines de production d’AMD en Allemagne, à Dresde, et entreprendra la construction d’une nouveau site dans l’Etat de New York.

La transaction devrait être validée au début de l’année 2009, en fonction de l’approbation des organismes de régulation et des actionnaires. La nouvelle société héritera également des quelques 1,2 milliard de dollars de dettes laissées par AMD. Par la suite, AMD prévoit de renforcer sa position financière et d’être mieux à même de se concentrer sur la conception et le développement de ses puces graphiques et de ses processeurs.

Se renforcer face à la concurrence d’Intel

“Grâce à cette transaction, AMD a l’assurance d’avoir accès à des usines de fabrication de première classe sans être handicapé par les dépenses destinées au maintien de ses propres fonderies”,  a déclaré Dirk Meyer, président et P-DG d’AMD. Cette décision est perçue comme nécessaire au renforcement de la position d’AMD contre Intel, son principal rival sur le marché du processeur pour PC.

D’après Beatriz Valle, analyste pour IDC European Enterprise Server Group, “AMD fait face à certains défis, comme le retard de son processeur Barcelona, et il s’agit là d’un moyen pour cette société de se concentrer sur la rationalisation de ses processus professionnels”. Elle a ajoute qu’AMD pourra maintenant se focaliser sur son développement, se débarrasser de ses dettes et essayer de regagner les parts de marché qu’il avait perdu en faveur d’Intel, ces deux dernières années, en mettant son futur processeur Shanghaï sur le marché.

Dans le cadre de cette réorganisation, Hector Ruiz, président d’AMD, deviendra le président de Foundry Company, tandis que Doug Grose, vice-président senior des opérations de fabrication chez AMD, en deviendra le CEO.

La société Foundry Company, devrait prendre la suite d’AMD dans son partenariat de développement avec IBM et continuer à travailler sur la technologie SOI (Silicon-On-Insulator) 22 nm.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 7 octobre 2008 et intituléAMD confirms fab spin-off


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur