AMD sort l’Athlon 4, destiné aux ordinateurs portables

Mobilité

Après les Duron mobiles, AMD s’attaque au marché du portable haut de gamme avec un “Athlon 4” mobile. Décliné en 4 fréquences, l’Athlon 4 rejoint Intel avec une version en 1 GHz. Il est accompagné par deux nouveaux Duron, dotés du coeur “Morgan”, cadencés à 800 et 850 MHz.

Alors que nous attendions un Athlon à 1,4 voire 1,5 GHz, AMD surprend tout le monde en sortant un Athlon 4… mobile. Destiné aux ordinateurs portables et décliné en 850, 900, 950 MHz et 1 GHz, l’Athlon 4 rejoint donc Intel sur le marché des portables à 1 GHz effaçant l’avance prise par le leader mondial des microprocesseurs (voir édition du 19 mars 2001). Compaq propose déjà un Presario 1200 Series équipé d’un Athlon 4 à 1 GHz pour 1 924 dollars (14 500 francs environ) avec 128 Mo de SyncDRAM 133MHz, un disque dur UltraDMA de 15 Go, un DVD-Rom, un écran TFT XGA de 14,1″ et une carte modem 56 K.

Malgré son nom, l’Athlon 4 est donc le premier Athlon mobile du fabricant. Gravé en 0,18 micron sur cuivre, il est architecturé autour d’un coeur Palomino qui succède au SpitFire et renoue avec la technologie d’économie d’énergie PowerNow!, laquelle réduit la consommation du processeur à 24 watts environ contre plus du double pour les ordinateurs de bureau. Selon le fondeur, PowerNow! permet d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie sur les batteries. L’Athlon 4 mobile possède une mémoire cache de 384 Ko (répartie entre le niveau 2 à 256 Ko et le niveau 1 à 128 Ko) et bénéficie des technologies propres à AMD : unité de calcul superscalaire, nouvelles instructions 3DNow! Professional avec un front side bus (FSB) à 200 MHz.

“Pre-fetch”, une technologie qui “devine” les prochaines instructions à traiter

L’Athlon 4 mobile est accompagné de deux nouveaux Duron mobiles à 850 et 800 MHz. Ces nouveaux processeurs destinés à l’entrée de gamme bénéficient du coeur Morgan qui se différencie de l’Athlon essentiellement par la taille de son cache, limité à 192 Ko. Les Duron 850 et 800 MHz sont respectivement proposés à 197 et 170 dollars (1 500 et 1 300 francs environ). Ils succèdent aux Duron 600 et 700 MHz apparus en début d’année (voir édition du 16 janvier 2001) qui, s’ils disparaissent de la grille de tarifs d’AMD n’en continuent pas moins à être fabriqués selon un porte-parole du fondeur. Signalons l’implémentation pour les deux familles de processeurs d’une nouvelle technologie d’optimisation du traitement des données intitulée data pre-fetch. Sorte de mise en mémoire des instructions qui vont suivre, cette recherche anticipée des informations est activée par l’architecture système et peut être renforcée de façon logicielle par le programmeur qui s’appuie alors sur les nouvelles instructions 3DNow!.

Pour en savoir plus :

Le site d’AMD (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur