Android 6.0 « M » : une mise à jour au goût de Marshmallow

MobilitéOS mobiles
4 1

Google vient d’annoncer le nom officiel d’Android 6.0, alias Android M, la mise à jour majeure de sa plate-forme mobile qui succède à Android Lollipop. On reste dans le thème des douceurs sucrées.

En suspens depuis mai dernier où Android 6.0 avait été dévoilé à l’occasion de la conférence développeurs Google I/O, le nom d’Android M vient d’être annoncé par Google. Si Milkshake et M&Ms tenaient la corde il y a encore peu de temps, c’est finalement Marshmallow (guimauve en anglais) qui a été choisi.

Google reste ainsi dans le thème de la confiserie et des douceurs sucrées, une tradition pour les noms d’emprunt des versions d’Android sorties à ce jour, depuis Cupcake (la troisième mouture d’Android après Alpha et Beta). Il y a ensuite eu : Donut, Eclair, Froyo (pour « Frozen Yogurt »), Gingerbread, Honeycomb, Ice Cream Sandwich, Jelly Bean, KitKat et Lollipop.

Pour l’occasion, une statue de la mascotte Android recouverte d’un drap initialement a ensuite été dévoilée hier. Jeff Sharkey, vice-président pour Android au sein de Google, en profitait alors pour publier une photo de la mascotte portant un marshmallow via son compte Twitter.

Android_M_Marshmallow_HQ

Deux employés de Google, « Nat et Lo », ont aussi filmé une courte vidéo montrant notamment la fameuse statue.

Dans un billet de blog sur son site développeurs, Google précise que la bêta finale (la troisième mouture publiée depuis mai dernier) d’Android Marshmallow pour les développeurs est fin prête. Il en va de même pour la nouvelle version du kit de développement (SDK) à installer via Android Studio.

Les Nexus 5, Nexus 6, Nexus 9 et le Nexus Player peuvent être mis à jour avec cette troisième bêta. Google de préciser : « Les images de cette pré-version sont proches de la version finale mais ne sont pas destinées à un usage grand public. » Le grand public devra en effet patienter jusqu’à l’automne prochain pour en bénéficier.

Les prochains terminaux mobiles Nexus bénéficieront également d’Android 6.0 Marshmallow et devraient d’ailleurs illustrer certaines des nouvelles fonctionnalités de l’OS.

Il serait question, selon les dernières rumeurs, d’un nouveau Nexus signé Huawei, une première pour le constructeur chinois, et d’un autre succédant au Nexus 5 développé par LG.

Quant aux nouvelles fonctionnalités introduites par Android 6.0 Marshmallow, elles sont connues depuis mai dernier.

Il y a ainsi le support de l’USB Type-C (nouvelle empreinte pour le port USB qui est réversible et plus compacte), de la prise en charge d’Android Pay, le système de paiement mobile de Google, du support natif de la reconnaissance d’empreinte digitale par capteur avec une API spécifique, de « Now on Tap » qui permet à l’utilisateur d’accéder à Google Now dans n’importe quel contexte par un appui long sur le bouton Home (pour des informations relatives à l’application en cours ou bien au contenu visualisé).

On notera aussi l’arrivée du très attendu nouveau mode baptisé « Doze ». En substance, les applications sont mises en hibernation profonde lorsque le terminal est parfaitement immobile (détection grâce aux capteurs de l’appareil). Mais, à cette mise en veille profonde, est associé un réveil très rapide. Cela devrait se traduire par une économie d’énergie substantielle.

Il n’en reste pas moins qu’à la première semaine d’août 2015, seulement 18,1% des utilisateurs d’Android bénéficiaient de la mouture 5.x « Lollipop » sur leur terminal (données publiées par Google).

La grande majorité (c’est-à-dire 72,9%) utilisent encore les versions KitKat (39,3%) et Jelly Bean (33,6%). On parle de fragmentation d’Android avec des constructeurs qui peinent souvent à développer et diffuser les mises à jour. A tire de comparaison, iOS 8 est installé sur 85% des terminaux iOS (iPhone et iPad).

 

Crédit photo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur