Android for Work : un levier efficace pour Google en entreprise ?

MobilitéOS mobilesSécuritéSmartphones
android-for-work-entreprise
2 1

La plate-forme Android for Work, destinée à simplifier l’intégration de l’OS mobile de Google dans le monde professionnel, a séduit 19 000 organisations.

Pour simplifier et sécuriser l’intégration de son OS mobile dans la stratégie numérique des entreprises, Google lançait officiellement, fin février, la plate-forme Android for Work.

Après un peu plus de huit mois d’exploitation, cette plate-forme, qui doit permettre aux employés d’utiliser leurs appareils mobiles personnels pour le travail, a été adoptée par 19 000 organisations.

Sur la liste figure notamment Peninsula Hotels, qui fournit à ses clients des tablettes tactiles pour piloter les services liés à leurs chambres. On retrouve aussi Safeline, dont les techniciens de réparation utilisent des terminaux Samsung pour communiquer, numériser, surfer, payer et même s’entraîner.

Certaines entreprises ont achevé le déploiement d’Android for Work. D’autres en sont encore à la phase de test, pour expérimenter ce système de conteneurisation qui permet de restreindre l’accès à certains contenus en les isolant.

Responsable produit, Andrew Toy met en avant l’évolutivité de cette solution qui inclut entre autres un portail sécurisé de services professionnels (e-mail, agenda, contacts, documents, moteur de recherche, suite bureautique). « Android for Work se développe sur la sécurité multicouche, les capacités et les API de la plate-forme, et fournit des moyens puissants aux fabricants, développeurs, responsables de la mobilité et opérateurs pour créer la prochaine génération de solutions professionnelles, au-delà du courriel et de la productivité de base ».

Quelque 80 partenaires ont intégré Android for Work dans leur offre. Non seulement des constructeurs de smartphones (BlackBerry avec le Priv, Silent Circle avec le BlackPhone), mais aussi des fournisseurs de solutions de gestion mobile (Citrix, IBM, MobileIron, SAP, Soti, VMware AirWatch), des éditeurs (Adobe, Box, SAP, Salesforce…) et des spécialistes réseau (Cisco, F5 Networks, Palo Alto Networks, Pulse Secure).

Plate-forme mobile la plus utilisée dans le monde avec une part de marché d’environ 80 % selon les mesures des principaux cabinets d’études, Android reste en retrait dans l’univers professionnels face aux systèmes d’exploitation d’Apple et Microsoft ; essentiellement pour des questions de sécurité.

Google entend justement renforcer cet aspect avec la dernière version de son OS (6.0 « Marshmallow »), pour l’heure accessible uniquement sur certains modèles Nexus, comme le note Silicon.fr.

Côté utilisateur, on notera l’apparition des notifications d’état de travail et l’intégration des contacts. Les administrateurs pourront quand à eux appliquer des autorisations plus granulaires et simplifier les certificats, directement mis en place sur de nouveaux comptes.

Crédit photo : Kostenko Maxim – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur