L’Android Market a passé la barre des 50 000 applications disponibles

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

L’Android Market a franchi, au 1er avril, le cap des 50 000 applications disponibles en téléchargement pour les smartphones sous Google Android. Une belle percée, même si l’AppStore d’Apple domine toujours.

Lancée en septembre 2008, l’Android Market, destiné aux smartphones propulsés par l’OS Google Android, vient de dépasser la barre des 50 000 applications disponibles en téléchargement, d’après les  chiffres publiés par AndroLib, un site qui offre de parcourir toutes les applications Android disponibles dans plusieurs pays.

On est encore loin des performances enregistrées par l’AppStore, qui dispose d’un catalogue de quelques 185 000 applications pour les iPhone et les iPod Touch. Mais l’Android Market commence à tirer son épingle du jeu, grâce notamment à l’attrait exercé par le système d’exploitation mobile de Google depuis plusieurs mois sur les fabricants de terminaux.

En effet, de nombreux constructeurs comme HTC, Samsung, Motorola, LG, Sony Ericsson, Dell, Huawei, Garmin-Asus, ou Acer ont déjà ou prévoient d’intégrer Google Android à leurs nouveaux smartphones.

Sans compter l’arrivée du terminal Nexus One de Google, fabriqué par HTC, en janvier dernier aux Etats-Unis, même si son succès, outre-Atlantique, se fait encore désirer…

L’Android Market séduit donc de plus en plus de développeurs. Alors qu’en janvier dernier, 4 445 nouvelles applications ont été intégrées à la plate-forme de téléchargement de Google, ce chiffre s’élevait à 8 636 nouvelles applications à la fin mars.

Selon AndroLib, 59,3% des applications proposées sur l’Android Market son gratuites, et 40,7% sont payantes, alors que sur l’AppStore, seulement deux applications sur 10 proposées sont gratuites…

Cet intérêt grandissant des développeurs pour l’Android Market peut s’expliquer par la politique de validation des applications mise en place par Apple pour l’AppStore, et qui mécontente de plus en plus de développeurs.

Un beau succès d’estime pour l’Android Market que ce franchissement du cap des 50 000 applications disponibles, même si l’on ne connaît pas le nombre de téléchargements associés opéré par les mobinautes Android.

Selon une récente étude du cabinet IDC, Google Android pourrait devenir, d’ici 2013, le deuxième OS mobile le plus populaire du marché, derrière Symbian de Nokia.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Google Android : opération séduction


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur