Anonabox : le financement du routeur Tor annulé sur Kickstarter

Cloud
anonabox-financement-interrompu

La campagne de crowdfunding destinée à financer le routeur Anonabox (qui s’appuie sur le réseau Tor pour anonymiser le trafic Internet) a été suspendue sur fond de polémique.

La descente aux enfers aura été aussi rapide que l’ascension : la campagne de financement participatif lancée le 13 octobre sur la plate-forme américaine Kickstarter pour soutenir le projet Anonabox a subitement été suspendue vendredi dernier.

Destiné à anonymiser le trafic Internet en s’appuyant sur le réseau Tor, ce routeur avait récolté près de 600 000 euros de promesses de dons en à peine cinq jours. Contenu dans un boîtier de petite taille (6,1 x 4,3 x 1,3 cm, pour 27 g), il intègre deux ports Ethernet à 100 Mbit/s et un module Wi-Fi à 150 Mbit/s. Son SoC MIPS cadencé à 580 MHz est piloté par l’offre open source OpenWRT, additionnée d’outils facilitant la connexion au réseau Tor.

L’objectif affiché par le dénommé August Germar – porteur du projet – était de vendre cet équipement à partir de 51 euros. Mais les premières fissures n’ont pas tardé à ressortir sur la Toile. En première ligne, plusieurs contributeurs du réseau social reddit qui ont mis en doute la bonne foi du concepteur de l’Anonabox.

Il est d’abord apparu que ce dernier n’avait pas fabriqué les différents composants du routeur : il a en fait utilisé des configurations chinoises “prêtes à l’emploi” et pouvant être achetées sur des places de marché comme Alibaba.com pour moins de 20 dollars. Or, le descriptif du projet laissait penser à un hardware “fait maison”… jusqu’à ce qu’August Germar reconnaisse s’être effectivement concentré sur la partie logicielle. Autre point d’achoppement : un défaut de configuration dans OpenWRT entraîne des erreurs de chiffrement du réseau Wi-Fi et la possibilité, pour des tiers, de récupérer les mots de passe.

Malgré les tentatives d’explication du principal intéressé, le projet a été suspendu. Mais les milliers de réactions qu’il a suscitées sur sa page Kickstarter illustrent le réel intérêt de nombreux utilisateurs pour une navigation anonyme sur Internet. Les multiples révélations d’Edward Snowden sur les opérations de surveillance menées par la NSA n’y sont pas étrangères.

Pour éviter cet espionnage massif, le monde de l’IT développe chiffrement et anonymat. Si le premier commence à se généraliser, notamment sur les smartphones, le second reste encore cantonné à des spécialistes de l’informatique. Par conséquent, les routeurs utilisant le réseau Tor ont probablement de l’avenir, à condition que leurs concepteurs tiennent un discours de vérité et offrent un niveau de sécurité satisfaisant, comme le note Silicon.fr.

anonabox-kickstarter
Près de 600 000 dollars avaient été récoltés en 5 jours environ.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des VPN ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur