Les Anonymous attaquent Nissan pour manifester contre la chasse à la baleine

RisquesSécurité
Anonymous-Nissan
4 6

Le 13 janvier dernier, le groupe de hackers des Anonymous a lancé une attaque de type DDos visant à faire tomber les serveurs Web de Nissan, pour manifester contre la chasse à la baleine au Japon.

Le groupe de hackers Anonymous a piraté, en milieu de semaine, les sites Web du groupe automobile japonais Nissan, pour protester contre la reprise du programme nippon de chasse à la baleine.

Les Anonymous avaient déjà mis hors service, en octobre dernier, les plates-formes Internet de deux aéroports japonais pour manifester contre le massacre de dauphins.

Le groupe de pirates a revendiqué l’attaque informatique de type DDoS menée contre les serveurs de  Nissan le 13 janvier dernier, mais n’a pas expliqué pourquoi il a choisi de viser particulièrement cette entreprise japonaise.

La chaîne japonaise NHK a également relevé que le site officiel du premier ministre japonais, Shinzo Abe, avait aussi été victime d’une attaque informatique par le groupe de hackers en décembre dernier.

D’ici fin mars, les baleiniers prévoient de capturer pas moins de 30 baleines dans l’Antarctique.

Pour justifier son action, les Anonymous s’appuient sur un jugement de la Cour Internationale de Justice de 2014, qui avait déclaré que la chasse à la baleine sous couvert de recherche scientifique n’était qu’un prétexte pour revendre de la viande au Japon, action illégale.

 

Crédit image : Balia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur