Anti-trust : ça chauffe pour Google en Europe

Cloud

Et ça continue, encore et encore. Google est visé, en Europe, par cinq nouvelles plaintes pour abus de position dominante. Au total, neuf plaintes sont en cours d’instruction par la Commission européenne…

Cinq nouvelles accusations pour abus de position dominante visent Google, ce qui porterait le nombre de plaintes à neuf au total, souligne Silicon.fr.

En effet, la Commission européenne étudie déjà quatre plaintes contre Google, dont l’une est effectuée par Microsoft.

D’après Reuters, ne voulant pas dévoiler de détails à cause de la sensibilité de l’affaire, la Commission se penche sur 9 plaintes contre Google, en provenance de petites compagnies et de régulateurs nationaux. Google et Bruxelles n’ont pas communiqué d’information à ce sujet.

L’enquête qui s’était ouverte en novembre dernier concernait les plaintes de trois entreprises que Google aurait rétrogradées dans son moteur de recherche de par leur rivalité. Microsoft lui, se plaignait du fait que Google bloquerait systématiquement la compétition sur la recherche Internet.

À noter que la Commission européenne pourrait infliger une amende équivalente à 10 % du chiffre d’affaires mondial de Google, à l’image des millions de dollars d’amende que Microsoft et Intel ont du payer par le passé, suite à un comportement anticoncurrentiel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur