Anti-virus : le test iAWACS toujours aussi douloureux

Cloud

Pour la deuxième édition du test, 15 logiciels anti-virus ont été pris en compte. Mais aucun n’échappe à des techniques de contournements.

Lors de la deuxième édition de la conférence iAWACS* dédiée à la sécurité informatique, un deuxième test démontrant “la très grande vulnérabilité des principaux anti-virus présents sur le marché”, réunissant des experts et des étudiants, s’est déroulé à Laval au cours du week-end du 8 au 9 mai.

La première expérimentation avait fait beaucoup de bruits l’an dernier. La situation d’impuissance des outils anti-virus en cas de nouvelles menaces se confirme : pour cette nouvelle édition, 15 logiciels ont été contournés en moins d’une après-midi (contre sept l’an dernier).

Dans le communiqué de presse, Eric Filiol, responsable de la conférence iAWACS, et Directeur de la recherche de l’ESIEA (Ecole Supérieure d’Informatique Electronique Automatique), évoque un manque de vigilance, de veille technologique et scientifique.

“Si quasiment toutes les attaques se sont révélées efficaces, certaines sont malheureusement d’une simplicité alarmante”, regrette Eric Filiol, cité dans le communiqué de presse (fichier PDF). “Au-delà de ce test, dans le contexte émergeant de guerre informatique, ces résultats signifient que nos systèmes et réseaux sont totalement démunis si aucune mesure organisationnelle ne vient compenser les graves lacunes des produits sensés nous protéger.”

Pour la réalisation de ce test, les organisateurs avaient fixé des conditions de test strictes. Les ordinateurs mis à disposition des participants étaient équipés de Windows 7 en mode utilisateur (pas de droit administrateur) avec les applications courantes installées (suite Microsoft, OpenOffice Suite, logiciel lecture PDF…).

Chaque code de contournement présenté devait passer deux barrières : mode non exécuté (scan à la demande), puis exécuté (scan à l’accès) et permettre ensuite une attaque affectant durablement le système.

Par précaution, les organisateurs assurent qu’aucun des codes mis en oeuvre par les participants n’est divulgué au grand public.

*International Alternative Workshop on Aggressive Computing and Security

Liste des outils anti-virus testés : Avast, AVG, Avira, BitDefender, DrWeb, F-Secure, Gdata, Kaspersky, mcAfee, Microsoft Security Essentials, Nod32, Norton Symantec, Safe’n”Sec, Sophos, TrendMicro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur