AOL poursuit son désengagement du marché de l’accès Internet

Cloud
Information - news

Le fournisseur d’accès qui vient d’annoncer un plan de suppression de 5 000
employés mise sur les revenus publicitaires.

AOL poursuit sa stratégie de développement des activités de services et contenus pour se désengager du marché de l’accès Internet. Plusieurs annonces émises cette semaines au siège américain de Time Warner sont venues confirmer cette tendance. Dans les prochaines semaines, nombre de services seront ainsi rendus disponibles gratuitement à l’ensemble des internautes, abonnés ou non au fournisseur d’accès.

Il en sera ainsi de Xdrive, un service de stockage en ligne. Début septembre, AOL offrira par ce biais 5 Go d’espace disque virtuel pour y stocker documents, photos, vidéo et autres fichiers audios. Le service propose également des outils de partage entre plusieurs utilisateurs et de sauvegarde des contenus stockés, et le téléchargement automatique de pièces jointes aux e-mail, qu’ils proviennent d’AOL, AIM (la messagerie instantanée qu’AOL a également décliné en version professionnelle, voir édition du 20 juillet 2006) ou de toutes autres messageries de courrier électronique (compatible POP3 et IMAP).

Dans son communiqué, AOL confirme qu’il “n’y aura aucune facturation sur les opérations de transferts ou de récupération [des fichiers]”. A titre de comparaison, Neuf Cegetel propose en France Neuf Giga, un service de stockage virtuel similaire pour 3,90 euros mensuel les 9 Go. Une version Premium de Xdrive sera par ailleurs proposée avec 50 Go d’espace disque. Mais AOL n’a pas encore divulgué les tarifs. Celle-ci restera cependant incluse dans l’offre de téléphonie illimitée à 26 dollars par mois.

Précédemment, la marque Internet du groupe de communication avait confirmé la disponibilité gratuite prochaine d’un ensemble d’applications de communication (le client de messagerie électronique, AIM pour la messagerie instantanée, un numéro de téléphone local gratuit pour les appels entrants, des applications de réseaux sociaux et différents services de sécurité dont le contrôle parental). Autant de produits qui s’interfaceront avec plusieurs services en ligne comme la récente recherche de vidéo ou la plate-forme de blogs.

La concentration sur la diffusion de contenus et l’offre libre de services semble porter ses fruits. AOL déclare enregistrer plus de 110 millions de visiteurs uniques par mois sur le réseau américain (pour 52 milliards de pages vues). A l’occasion de l’annonce de ses résultats financiers, le 2 août, Time Warner a présenté une progression de 40 % des revenus publicitaires d’AOL au deuxième trimestre (129 millions de dollars) alors que sa base d’abonnés a décliné de 3,1 millions de clients en un an (17,7 millions) générant une baisse de revenus de 188 millions de dollars (sur le deuxième trimestre).

Ses résultats s’en ressentent à travers une perte de 51 millions de dollars (- 2 %) pour un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars. En conséquence, le groupe de communication vient d’annoncer un plan de licenciement de 5 000 personnes dans les six mois à venir, soit environ un quart des 19 000 employés du fournisseur d’accès.

En Europe, le nombre d’abonnés a chuté de 571 000 depuis le début de l’année pour se fixer à 5,6 millions de comptes au 30 juin. AOL Europe a officiellement annoncé la vente de l’activité fournisseur d’accès d’AOL France à Neuf Cegetel (voir édition du 2 août 2006). Les termes de la transaction devrait être finalisés d’ici la fin du mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur