L’App Store d’Apple six fois plus lucratif que l’Android Market en 2011

CloudMobilitéOS mobiles

L’étude publiée par Distimo démontre que, du côté des applications mobiles, l’App Store d’Apple est encore beaucoup plus lucratif que l’Android Market.

Les périmètres deviennent comparables puisque l’Android Market compte 350 000 applications mobiles contre 450 000 pour l’App Store d’Apple. Les deux kiosques s’appuient sur un parc de plus de 250 millions d’appareils iOS côté Apple et sur un parc de plus de 200 millions côté Android.

Mais l’analogie s’arrête là puisque les applis iPhone de l’App Store génèrent quatre fois plus de chiffre d’affaires que celles de l’Android Market. Quant aux applications de l’App Store dédiées à la tablette iPad, elles se traduisent par deux fois plus de chiffres d’affaires que celles de l’Android Market.

L’un dans l’autre, le magasin d'”apps” d’Apple est six fois plus lucratif que son concurrent, poussé par Google.

La différence peut s’expliquer en partie par le nombre d’applis gratuites. En valeur absolue, celles de l’Android Market a dépassé celles de l’App Store en juin dernier. Et depuis lors, la donne s’est accentuée.

Une autre tendance marquante est celle des applications proposées avec une possibilité d’achat dans l’appli. Le modèle se développe tout comme celui des applis freemium.

Cette dernière s’inscrit dans un modèle économique où une “app” gratuite est associée à un service premium facultatif mais payant. Sur les 200 applis à gros succès de l’App Store pour iPhone, elle génère la moitié du chiffre d’affaires. Et sur l’Android Market, c’est 65%.

Les autres plates-formes se tiennent à distance en termes de nombre d’applications mobiles (50 000 tout de même pour l’Appstore d’Amazon et plus de 35 000 pour la Marketplace de Windows Phone).

Le document publié par Distimo est disponible sous forme de fichier PDF.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur