Apple affiche des résultats historiques grâce à l’iPod

Mobilité

La firme informatique a vu ses bénéfices augmenter de 384% en un an, principalement grâce aux ventes de son baladeur numérique.

Steve Jobs peut se targuer d’avoir trouvé un vrai relais de croissance dans les loisirs numériques, même si la vente d’ordinateurs reste une valeur sûre. Au 4e trimestre de son exercice fiscal 2004/2005, Apple a vendu 1,2 million de Macintosh, soit une hausse de 48% par rapport à la même période l’année dernière.

Mais la plus forte progression vient des ventes de l’iPod : 6,4 millions de baladeurs numériques ont été écoulés au cours du dernier trimestre. Ce qui constitue une progression de 220% par rapport au même trimestre de l’année 2004. Toutefois, ce niveau de vente est quasiment stable par rapport au trimestre précédent, au cours duquel Apple a déclaré avoir vendu 6,1 millions de terminaux numériques dédiés à la musique (voir édition du 15 juillet 2005).

Désormais, la communauté des aficionados d’Apple attend surtout la grande nouveauté promise par la société, qui devrait être dévoilée dans la soirée de ce mercredi 12 octobre (voir édition du 6 octobre 2005).

Un record dans l’histoire de la société

Grâce à la musique numérique, Apple a vécu sa plus belle année financière. Au cours du dernier trimestre de son exercice fiscal 2005, la firme a enregistré un chiffre d’affaires de 3,68 milliards de dollars (en hausse de 56,5% par rapport à la même période l’année dernière) et un bénéfice net de 430 millions de dollars (+330%).

Sur l’ensemble de l’année, Apple affiche un chiffre d’affaires de 13,93 milliards de dollars et un résultat net positif de 1,3 milliard de dollars, soit des hausses respectives de 68% et de 384% par rapport à l’exercice 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur