Apple arrache un peu de Lightning à Harley-Davidson

MobilitéRégulationsSmartphones
Apple iPad marque Lightning

Un accord passé avec Harley-Davidson permet à Apple d’utiliser, en Europe, la marque Lightning, dans un cadre restreint à certains produits dont l’iPhone et l’iPad.

Apple a racheté, auprès de Harley-Davidson, les droits d’exploitation de l’appellation Lightning.

Ce nom est donné au connecteur implémenté dans l’iPhone et l’iPad de dernière génération.

Selon les documents officiels émis par le Bureau européen des marques déposées (Trademark and Design Office), la transaction est effective en date du 24 novembre, à l’échelle de l’Europe.

Elle ne s’applique toutefois que dans un cadre restreint à certains produits, en vertu d’un transfert partiel de propriété intellectuelle.

Harley-Davidson conserve à cet égard le plein droit pour lier la dénomination Lightning a ses principaux biens et services : pièces mécaniques pour motocycles, équipements pour motards, vêtements, etc.

Numérotés 011399821 et 011399862, les licences d’exploitation concédées à Apple régissent en l’occurrence deux scénarios d’utilisation.

En premier lieu, elles sont applicables à la classe de produits 009, qui inclut, dans les registres internationaux, “tous les logiciels informatiques, qu’importe le support par lequel ils sont délivrés“.

Autrement plus révélateur de ses ambitions, “la marque à la Pomme” a ciblé la catégorie 028, descriptive d’appareils de jeux et loisirs adaptés à un usage avec un affichage externe, qu’il s’agisse d’un écran ou d’un moniteur.

Mais cette famille de produit regroupe aussi des designs non encore officiellement explorés dans les rangs de Cupertino. C’est le cas de “lunettes interactives”, ce qui laisse à penser qu’une alternative aux Google Glasses pourrait tôt ou tard voir le jour.

Patently Apple note que le détenteur de la marque Lightning n’était pas Harley-Davidson en lui-même, qui a en fait monté une entité séparée (H-D Michigan), dédiée à la gestion de sa propriété intellectuelle.

Aux Etats-Unis, la donne est plus indécise. La Lightning Car Company, qui s’était portée dépositaire de la marque en janvier 2011, en avait obtenu la propriété intellectuelle en mars 2012.

Mais le 13 septembre, au lendemain de la présentation de l’iPhone 5, le Bureau américain des brevets et marques déposées (USPTO) a amendé la procédure, actuellement en cours de réexamen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur