Apple exploité pour du phishing : un étudiant arrêté à Nancy

Cloud
phishing-nancy-escroquerie-internet-apple

La police a appréhendé un étudiant marocain de 21 ans vivant en France car il est soupçonné d’escroquerie sur Internet par le biais du phishing.

Soupçonné de fraudes sur Internet, un étudiant de 21 ans a été mis en examen escroquerie en bande organisée et placé en détention provisoire à Nancy (Meurthe-et-Moselle) la semaine dernière. Grâce à une technique de phishing, il avait récupéré des numéros de cartes bancaires d’internautes lui permettant d’effectuer des achats de manière illégale sur Internet dont la valeur représentait des centaines de milliers d’euros.

Smartphones, vêtements de sport, montres…“Lors de son interpellation lundi, nous avons découvert dans l’appartement une véritable caverne d’Ali Baba”, selon Franck Dannerolle, Directeur adjoint du SRPJ de Nancy, cité par Le Dauphiné. Sachant qu’une partie des biens mal acquis a été revendue.

Cet “étudiant marocain installé en France depuis deux ans mais dont le visa a expiré il y a trois mois et jusqu’alors inconnu des services de police” selon l’AFP avait mené les transactions en utilisant plusieurs dizaines de cartes de bancaires provenant de France, du Royaume-Uni, des Etats-Unis, de Thaïlande ou de Chine. Il pouvait utiliser parfois jusqu’à 70 cartes bancaires différentes par site Internet marchand, selon des sources de police.

Phishing : Apple sert d’appât

Quel montage de phishing avait privilégié le présumé auteur du délit ? Des faux e-mails envoyés aux internautes renvoyant sur un faux site d’Apple permettant de collecter les numéros de cartes bancaires. La police considère en fait que l’étudiant de Nancy n’est qu’un maillon d’un réseau cybercriminel.

Par technique de phishing, la gendarmerie considère qu’il s’agit d’un mail qui usurpe l’identité d’une entreprise (banque, site de commerce électronique, etc.) etqui  invite les internautes à se connecter en ligne par le biais d’un lien hypertexte. Il leurs est demandé de mettre à jour des informations les concernant sur un site Web factice, copie conforme du site original, en prétextant par exemple une mise à jour du service, une intervention du support technique, etc.

Selon un tout récent rapport de l’éditeur de solutions de sécurité Kaspersky Lab, les attaques de phishing sont de plus en plus récurrentes et affectent l’économie globale, les entreprises et les particuliers.

Quiz : Connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: GlebStock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur