Apple iBooks 2.0 dématérialise les manuels scolaires

MarketingMobilitéTablettes

Apple présente iBooks 2.0 et décrète la révolution du livre numérique dans l’enseignement. Ainsi dématérialisés et déportés sur l’iPad, les manuels scolaires gagnent en interactivité.

Apple entend imposer son iPad comme l’ambassadeur d’une révolution numérique dans les établissements scolaires américains.

Une telle démarche implique l’intronisation en grande pompe de l’outil iBooks 2.0, qui dématérialise les manuels traditionnels et leur confère notamment l’interactivité.

Des suites de la conférence tenue à ce sujet en date du 19 janvier, les tablettes dans leur ensemble acquièrent auprès du secteur de l’éducation les lettres de noblesse qui leur faisaient encore défaut, quand bien même Amazon tente, depuis 2009, d’occuper le terrain avec sa gamme Kindle.

Fort d’une confortable assise sur le créneau des ardoises tactiles, Apple surfe sur l’avènement du livre électronique pour s’immiscer au coeur du marché des manuels scolaires, générateur de revenus estimés à 9 milliards d’euros sur l’année 2011.

Remodelé de fond en comble dans sa deuxième version, le projet iBooks enregistre le concours des éditeurs Houghton, McGraw-Hill et Pearson, qui accaparent à eux trois 90% du marché.

Coeur de cible de cette entreprise, les lycéens auront l’opportunité de substituer à l’encombrement du papier la densité informative d’un vaste écosystème éducatif doté des fonctionnalités de rigueur.

En lieu et place des images fixes s’immisceront ainsi des contenus multimédia extraits pour partie de la bibliothèque audio iTunes U.

En parallèle, les liens hypertexte sont pressentis pour tourner la page des sempiternelles tables des matières.

Par ailleurs, les croquis interactifs devraient supplanter les annotations hasardeuses griffonnées à l’envi par des générations de potaches, en regard de pavés textuels dont l’austérité semble désormais d’autant plus inéluctable que la firme de Cupertino a joué la carte du strass et paillettes.

Ainsi tombée tel un cheveu sur la soupe, l’application Books Author, compatible uniquement avec les systèmes Mac OS X, offre aux éditeurs la clé des champs, en l’occurrence une interface WYSIWIG destinée à la création d’e-books.

Moyennant une généreuse commission qu’Apple s’octroiera au passage, ces ouvrages seront commercialisés à un tarif unique de 14,99 dollars, toutes taxes comprises.

Crédit image :© Yvan Reitserof – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur