Apple iCloud : l’interruption momentanée des programmes fait des dégâts

Mobilité
Apple iCloud schéma

La nuit a été chaude pour Apple, dont les services en ligne ont subi un dysfonctionnement généralisé, plusieurs heures durant. Certains utilisateurs y ont temporairement perdu le contenu de leur boîte mail.

Plusieurs heures après les faits, Apple peine encore à s’expliquer les multiples contrariétés nocturnes qui ont miné son écosystème de services en ligne.

Il était minuit passé à Paris, ce 1er août, lorsque la firme de Cupertino a recensé des dysfonctionnements en série, imputés après enquête à un souci sur le serveur dédié à la gestion des identifiants Apple ID.

iCloud, l’App Store, iMessage et FaceTime ont sombré dans un coma superficiel qui n’était pas sans rappeler, dans des proportions incommensurablement plus grandes, une panne déplorée il y a quelques semaines.

Erreurs 500 sur la place de marché d’iTunes, requêtes non abouties, interruption subite des discussions instantanées, activation impossible des terminaux passés sous la dernière bêta d’iOS… les désagréments se sont succédé.

Les premières alertes émises avant l’aube restreignait l’étendue des victimes potentielles à une faible proportion d’utilisateurs. Ce taux a fini par atteindre les 50% après quelques heures.

Sur le pied de guerre, les équipes d’Apple ont semblé prises de court, voire désemparées.

Aux quatre coins du monde, les appels téléphoniques au service technique se sont multipliés, débouchant généralement sur une recommandation unanime : désactiver temporairement iCloud sur tout appareil et attendre un rétablissement de situation.

Si tout semble désormais revenu à la normale, certains utilisateurs basés hors des Etats-Unis prétendent avoir perdu dans l’affaire l’ensemble de leurs courriels.

Selon Apple, ces derniers devraient pouvoir éponger leurs sueurs froides au prix de quelques heures de synchronisation, grâce au système de redondance en place entre les data center.

Affectés dans une moindre mesure, les services Yahoo Mail et Messenger avaient ouvert le bal durant la soirée du 31 juillet, avec des dysfonctionnements similaires (ralentissements, coupures, redirections parasites) plusieurs heures durant.

panne Apple iCloud août 2012


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur