Support AppleCare : Apple n’a plus toutes les garanties en Italie

Régulations

Apple est prié de porter à deux ans la garantie de ses produits pour s’aligner sur la législation italienne, sous peine de se voir infliger une amende de 300 000 euros.

En Italie, l’Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (Autorité de la Concurrence) menace d’infliger à Apple une amende de 300 000 euros pour pratiques anticoncurrentielles et défaut d’information auprès du consommateur dans le cadre du support AppleCare.

La “Marque à la pomme” encourt une telle sanction financière en cas de non-alignement vis-à-vis de la législation transalpine.

Celle-ci impose une garantie standard de deux ans sur les produits technologiques, sans surcoût pour le client final.

Or, chez Apple, cette période plafonne à 12 mois, comme l’évoque Reuters.

Elle peut dans l’absolu être portée à deux ans, mais cette démarche d’extension de garantie requiert un coût supplémentaire que le client doit supporter. Ce qui serait incompatible avec la loi italienne.

Fin 2011, la firme de Cupertino avait déjà écopé de 900 000 euros d’amende pour des motifs similaires, dont le recours à la garantie en période post-achat.

Sous l’impulsion des associations de défense des consommateurs, les divisions Apple Italia Sri et Apple Retail étaient dans le collimateur.

Le service après-vente payant ne répondait pas aux exigences de lois qui en prônent la gratuité.

En outre, l’assistance client manquait de clarté quant à l’extension de l’assistance technique à 3 ans, par le biais du dénommé AppleCare Protection Plan, qui concerne aussi bien les ordinateurs que certains périphériques de la marque.

Crédit image : ©-auremar-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur