Apple et McLaren : des routes divergentes malgré des discussions

Mobilité
apple-mclaren
3 0

Apple a discuté avec McLaren en vue d’un partenariat stratégique dans la conduite autonome. Sans aboutir au stade de négociations.

En septembre, The Financial Times révélait qu’Apple était intéressé par prendre une participation stratégique dans le capital de McLaren  pour avancer sur ses projets de conduite autonome.

Mais le constructeur d’automobile de luxe d’origine britannique (et propriétaire d’une écurie de Formule 1) avait apporté un démenti à l’époque. Il faut nuancer.

Mike Flewitt, Directeur d’exploitation de McLaren Automotive (branche spécialisée dans la conception de véhicules), vient de se confier à Reuters, indiquant que des acheteurs potentiels se sont montrés intéressés par le rachat de la marque d’automobile de luxe.

Apple a belle et bien tenté d’engager un rapprochement. Mais Il n’y a jamais eu de proposition ferme de la part de la firme de Cupertino, assure Mike Flewitt.  « Ils ont visité. Nous avons parlé. Nous avons parlé de ce qu’ils faisaient. Nous avons parlé de ce que nous faisions. Ils n’ont jamais fait de proposition définitive », précise-t-il.

On comprend l’intérêt d’Apple pour la marque automobile prestigieuse McLaren et ses modèles de luxe.  La firme de Tim Cook cherche toujours un point d’entrée dans le secteur automobile pour avancer sur le thème de la conduite autonome dans le cadre du projet Titan.

Apple a-t-il changé d’avis sur le sujet ? En interne, un transfert massif d’employés du projet Titan vers d’autres activités de la société tendrait à confirmer que le projet de véhicule autonome est au point mort.

Faute d’ancrage dans le secteur automobile, Apple aurait choisi de s’orienter vers le développement de logiciels pour voitures. La firme pourrait tabler sur l’aspect connecté, exploitant son expérience acquise dans le domaine des capteurs et de la symbiose entre hardware et software développée avec les terminaux iOS.

Si CarPlay (version embarquée d’iOS pour les voitures) a constitué le premier vrai pas d’Apple dans le secteur automobile, d’autres initiatives ont été lancées sur le thème plus large de la mobilité.

Au printemps, Apple a réalisé un investissement d’un milliard de dollars dans la société chinoise Didi Chuxing qui exploite une app pour trouver un VTC (désormais allié à Uber).

Toujours dans le secteur des VTC, Apple a noué un partenariat  avec Ola en Inde pour distiller Apple Music sur les tablettes à disposition des passagers des véhicules via la palette de services Ola Play.

(crédit photo : McLaren Special Operations – Bespoke P1)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur