Apple offre un coup d’accélérateur à l’iMac

Mobilité

333 MHz ! Telle est désormais la fréquence du processeur G3 qui équipe les iMac colorés. Les nouveaux modèles sont d’ores et déjà disponibles sur l’Apple Store France, au même prix que les précédents modèles à 266 MHz.

Comme l’avaient annoncé il y a dix jours plusieurs sites américains (voir édition du 6 avril 1999), Apple donne officiellement un coup d’accélérateur à son iMac coloré en faisant passer la cadence de son processeur à 333 MHz sans supplément de prix.

Lancé relativement discrètement, l’iMac rev D -c’est son nom de code- est disponible partout dans le monde. On peut d’ores et déjà le commander sur l’Apple Store français en version strawberry, tangerine, grape, lime ou blueberry pour 1119 euros HT soit 8852 francs TTC.

D’après la firme de Cupertino, la présence d’un G3 à 333 MHz sur l’iMac porte le niveau de performances à un indice de 11,1 à l’échelle ByteMark contre 6,7 pour un Pentium III tournant à 600 MHz. Toujours selon Apple qui se positionne en concurrent direct des PC d’entrée de gamme, le nouveau G3 est capable d’afficher 26,5 trames sur le jeu Dark Vengeance contre 18,3 trames par seconde pour un Compaq 5240 équipé du processeur K6-2 à 400 MHz d’AMD.

Mis à part l’augmentation de la fréquence, le nouveau modèle a exactement la même configuration que l’iMac rev C. Il dispose notamment de 32 Mo de mémoire vive, d’un disque dur de 6 Go, d’un écran 15 pouces et d’un modem 56 Kbps.

Les modèles cadencés à 266 MHz ne sont plus vendus sur l’Apple Store mais on peut encore les trouver chez les revendeurs avec des prix logiquement à la baisse. Attention les réductions peuvent varier car Apple a clairement expliqué que c’était les revendeurs qui pratiqueraient eux-mêmes des remises en prenant sur leurs marges -le constructeur ne leur livre plus désormais que des modèles à 333 MHz.

En dévoilant ses résultats financiers (bénéfices nets de 135 millions de dollars, voir article suivant), Apple a indiqué avoir vendu un peu plus de 400000 iMac dans le monde au premier trimestre de cette année. Selon une étude citée par Fred Anderson, le directeur financier d’Apple, 11% des acheteurs d’iMac utilisaient jusqu’ici un PC équipé de Windows et 32% faisaient leurs grands débuts en micro-informatique. Des chiffres qui montrent combien l’iMac est stratégique pour Apple et qui expliquent la montée en puissance des derniers modèles.

Pour en savoir plus :

* Apple (US).

* Apple Store France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur