Apple opérateur mobile : une éventualité à long terme

Gestion réseauxMobilitéOpérateursRéseauxSmartphonesTablettes
apple-operateur-mobile
5 4

Les ambitions prêtées à Apple de devenir opérateur mobile virtuel (MVNO) en Europe et aux États-Unis pourraient ne pas se concrétiser avant 2020.

Dépôt de brevets*, lancement d’une carte SIM « universelle », tests possiblement menés en interne autour d’un service de transcription des messages vocaux… Les signaux se multiplient concernant les ambitions prêtées à Apple de devenir opérateur mobile.

La firme viserait essentiellement les États-Unis et l’Europe, à en croire Business Insider. Elle ne chercherait cependant pas à construire son propre réseau : il s’agirait, à l’instar de Google dans le cadre de son offre Project Fi, de louer des capacités à des acteurs établis de l’industrie télécoms disposant d’une infrastructure.

Ce fonctionnement en tant qu’opérateur mobile de réseau virtuel (MVNO) ferait actuellement l’objet d’expérimentations privées, sur un périmètre restreint. Si l’initiative dépasse ce stade, il faudrait compter encore au moins cinq ans – selon les experts du secteur – avant une exploitation commerciale… sachant que les négociations avec les opérateurs seraient déjà en cours depuis plusieurs années.

Des délais à la hauteur des intentions pressenties d’Apple : multiplier les partenariats (par opposition à Google, qui s’appuie uniquement sur les réseaux de Sprint et de T-Mobile) et mettre en place un système d’enchères entre les opérateurs désireux de louer des capacités non utilisées.

Cette dimension serait couplée à l’Apple SIM, qui gérerait le basculement entre les différents réseaux cellulaires. Les abonnés régleraient ainsi toutes leurs consommations à Apple, qui redistribuerait alors leur part aux partenaires.

C’est le modèle même de l’Apple SIM, lancée en octobre 2014 aux États-Unis et actuellement utilisable avec deux modèles d’iPad (Air 2, mini 3) pour basculer entre les réseaux sans changer de puce. Elle est depuis peu opérationnelle dans près d’une centaine de pays, en association avec l’Américain Gigsky, un MVNO qui se présente comme « le premier opérateur global destiné aux voyageurs ».

* Le brevet en question a été déposé en 2006 et révisé à plusieurs reprises depuis lors.

Crédit photo : Vasin Lee – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur