Apple : Steve Jobs ne veut plus du P-DG de Google au conseil d’administration

Cloud

En raison d’une concurrence accrue entre Apple et Google, Steve Jobs a demandé à Eric Schmidt de quitter ses fonctions au board.

Steve Jobs ne peut que se rallier à ce constat : Google est de plus en plus concurrent d’Apple. Par conséquent, il a demandé à Eric Schmidt, P-DG de Google, de quitter ses fonctions d’administrateur chez Apple. Ce dernier a accepté.

Le charismatique fondateur d’Apple, qui est revenu aux commandes fin juin, perd un précieux conseil à son conseil d’administration.

Eric Schmidt disposait du statut d’administrateur chez Apple depuis juin 2006.

Le motif officiel de ce retrait est clair : Google investit de plus en plus “le noyau de business d’Apple” avec Android (OS mobile concurrent de l’iPhone) ou Chrome OS (nouvel OS pour netbooks, potentiellement concurrent de Mac OS X même si Apple n’a pas attaqué ce segment d’ordinateurs portables).

“Par conséquent, d’un commun accord, nous avons décidé qu’il était temps pour Eric de démissionner du conseil d’adminstration d’Apple”, poursuit Steve Jobs cité dans le communiqué de presse officiel.

Début mai, l’Autorité de la concurrence américaine (Federal Trade Commission) avait ouvert une enquête sur les liens entre Google et Apple qui pourraient entraîner une distorsion de la libre concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur