Apple tente de valoriser Final Cut Pro

Cloud

Après l’abandon par Adobe de Premiere pour Mac, Apple fait du pied aux utilisateurs de l’application en leur offrant de passer à Final Cut Pro ou Final Cut Express. La firme propose également Soundtrack, une application musicale extraite de Final Cut Pro, désormais disponible indépendamment.

Seule nouveauté concédée par Apple à l’occasion de la MacWorld Creative Pro, Soundtrack, une application de création musicale habituellement fournie avec Final Cut Pro, sera

désormais vendu seul pour 358 euros environ dès le mois d’août. Le logiciel se compose d’une bibliothèque de 4 000 boucles et effets audio libres de droit et de fonctions capables de les combiner pour en faire un accompagnement musical harmonieux. En outre, son interface affiche les images que la musique doit accompagner et réagit en temps réel aux changements de paramètres pour synchroniser audio et vidéo, des fonctionnalités qui peuvent aussi être appliquées à des sons importés. Soundtrack reconnaît en effet les formats traditionnels comme ACID, AIFF et WAV mais aussi Apple Loops, une nouveauté créée par Apple. Il

sera donc utile aux monteurs, aux auteurs de DVD, aux développeurs Web ou aux spécialistes de la production audio. L’application permet d’obtenir la qualité de son requise par les professionnels (24 bits à 96 kHz). Du coup, les travaux pourront se poursuivre sur des logiciels de composition comme ProTools ou Logic. L’interface de Soundtrack

s’apparente à celle de Final Cut Pro et ne déroutera donc pas les habitués.

Avec la commercialisation de ce logiciel, Apple tente de mettre en valeur les fonctions de son produit phare en matière de vidéo professionnelle, Final Cut Pro 4. Le logiciel de montage a déjà été décliné en version allégée ou agrémenté d’autres applications destinées à le faire monter en puissance. Cet effort de valorisation se traduit également aux Etats-Unis par une nouvelle offre – proposée aux utilisateurs de Premiere sous Mac comme sous Windows – qui répond à l’abandon du marché du Mac par Adobe : Apple propose aux détenteurs d’une licence de Premiere soit un exemplaire gratuit de Final Cut Express – la version d’entrée de gamme – soit un bon de réduction de 500 dollars sur l’achat de Final Cut Pro 4, une remise de 50 % valable jusqu’à la mi-septembre. L’offre est une aubaine pour d’éventuels migrants venus de Windows : elle intervient alors que la firme vante les mérites de son nouvel ordinateur professionnel, le PowerMac G5, présenté comme “l’ordinateur le plus puissant du monde”. La disponibilité simultanée de l’ensemble de ces outils professionnels apparaît comme un levier supplémentaire destiné à mettre en avant les solutions d’Apple auprès de ses marchés traditionnels de la création.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur