L’Apple TV de quatrième génération est disponible : 32 ou 64 Go ?

Mobilité
1 1

Annoncée lors de la conférence de rentrée d’Apple, la nouvelle Apple TV est désormais disponible en vente.

L’Apple TV n’avait tout simplement pas été renouvelée depuis début 2012 (même s’il y avait eu une très légère mise à jour de la troisième mouture en 2013).

Mais, la nouvelle set-top-box signée Apple est enfin disponible à l’achat sur le site Internet de la « Marque à la pomme ». Elle avait été présenté lors de la keynote de la rentrée de septembre d’Apple.

Si l’Apple TV conserve le design de la version précédente, sa taille est élargie et sa télécommande a été radicalement modifiée pour faciliter le pilotage de l’interface écran.

On trouve ainsi un microphone qui permet de lancer des commandes vocales à l’assistant personnel Siri (à l’instar de ce que propose Google sur la télécommande du Nexus Player ou Amazon avec la Fire TV).

Au coeur de l’expérience, se trouve en effet la recherche universelle qui consiste en une recherche systématique pour trouver tout le contenu accessible suivant l’objet de la requête.

C’est tout le savoir-faire de la start-up Matcha acquise à l’été 2013 qui se retrouve probablement dans cette fonctionnalité. La télécommande est associée au boîtier via le Bluetooth 4.0 et se recharge via son propre port Lightning (un câble est fourni).

Des capteurs (accéléromètre et gyroscope) devraient permettre à la télécommande d’endosser le rôle de contrôleur pour les jeux vidéo.

L’Apple TV de quatrième génération fait également un bond technique. Exit le vieillissant SoC (System on Chip) A5 de la troisième génération qui laisse place au récent A8 des iPhone 6 et 6 Plus. Il intègre le processeur graphique PowerVR Series 6XT GX6450 signé Imagination Technologies. La puce est associée à 2 Go de mémoire vive (soit 4 fois plus qu’auparavant).

Côté entrées / sorties, on trouve bien entendu un port HDMI (pour du 1.4 ; câble non fourni), un port USB-C (pour l’assistance technique), un port pour l’alimentation secteur ainsi qu’un port Ethernet 10/100. L’Apple TV peut également se connecter au réseau en Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac. On trouve également un port infrarouge, dont l’usage reste à définir.

Le boîtier TV évolue sous tVOS 9.0, une déclinaison d’iOS 9.0.

Reste maintenant la délicate question du choix du modèle. Apple propose en effet son boîtier multimédia suivant deux versions : l’une avec 32 Go de mémoire flash embarquée pour 179 euros et l’autre pour 229€ (50€ de plus donc) avec 64 Go. A noter que le modèle de troisième génération est toujours proposé (à 79€) sur le site d’Apple.

Le premier élément permettant d’opter pour une mouture plutôt que l’autre se trouve dans la politique d’Apple.

La firme de Cupertino a demandé aux développeurs d’applications de limiter la taille des applications à 200 Mo. Des données peuvent ensuite être rapatriées par l’application à hauteur de 2 Go maximum. Mais, elles ne seront pas conservées dans la mémoire locale de l’Apple TV puisque redirigées ensuite vers le cloud.

Cela signifie que la version 32 Go devrait amplement suffit à la plupart des utilisateurs. Le modèle 64 Go pourrait s’adresser aux personnes qui désireront télécharger des films ou des séries depuis iTunes, même s’il n’est pas dit que cela soit possible.

Dans le futur, Apple pourrait aussi permettre aux développeurs de réaliser des applications plus volumineuses. En effet, si l’Apple TV est une set-top-box, il s’agit également d’une console de jeu vidéo. Or, on sait que les applications de jeux vidéo atteignent parfois plusieurs giga-octets.

Les jeux vidéo sont d’ailleurs la raison principale pour laquelle Apple permet aux développeurs depuis le début d’année de soumettre des applications pouvant peser jusqu’à 4 Go (le double de ce qui était possible auparavant) sur l’App Store d’iOS (à destination des iPhone et iPad). ceux qui comptent jouer sur l’Apple TV seraient donc plutôt avisés d’opter pour la déclinaison avec 64 Go.

(Crédit photo @Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur