Apple va transformer une usine de GT Advanced en data center géant

CloudGestion cloud
facebook-data-center-eolien

L’usine exploitée par GT Advanced en Arizona pour produire du saphir synthétique va devenir un data center “vert” d’Apple.

Le 7 octobre 2014, avec grand fracas, GT Advanced Technologies sortait de sa torpeur et laissait entrevoir la spirale infernale dans laquelle Apple l’aurait entrainé.

Quelques jours avant, la société avait en effet dû se résoudre à se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur la faillite aux Etats-Unis. Elle avait ensuite procédé à 890 licenciements et à la fermeture de deux usines installées en Arizona. Elle annonçait vouloir mettre fin à son contrat avec Apple portant sur la protection de composants en saphir.

On apprend officiellement qu’Apple va dépenser quelque 2 milliards de dollars dans les 10 prochaines années afin de convertir l’ancienne usine de GT Advanced située à Mesa (Arizona) en data center.

La firme de Cupertino indique qu’il s’agit « d’un des plus gros » investissements qu’elle ait jamais réalisés. Cela devrait se traduire par la création de 600 postes dans l’ingénierie et la construction dans la région, même si, au final, le data center n’emploiera que 150 travailleurs permanents.

Avec ce nouveau data center, Apple se tourne également vers les énergies renouvelables. Il sera ainsi principalement alimenté par une ferme de panneaux solaires. Capable de produire 70 MW, cette ferme va être spécifiquement construite pour l’occasion dans cette région très ensoleillée.

Depuis plusieurs années, Apple joue à fond la carte des énergies renouvelables et surtout de l’énergie solaire. Son premier data center géant à avoir été alimenté par des panneaux solaires (grâce à une ferme de 40 ha pouvant produire 20 MW) est celui de Maiden dans l’Etat de Caroline du Nord. Celui de Reno dans le Nevada sera également alimenté presque totalement par des panneaux solaires.

La data center de Mesa devrait être construit d’ici à la fin 2016, ou peut-être un peu plus tardivement. Pour l’heure, l’usine contient encore les fours qu’utilisait GT Advanced pour la production de saphir synthétique.

En novembre 2013, GT Advanced avait signé un partenariat portant sur 578 millions de dollars avec Apple. Un montant que GT Advanced s’était alors engagé à rembourser sur une période de 5 années à partir de 2015. L’usine de Mesa a donc dû tomber dans l’escarcelle d’Apple. GT Advanced étant dans l’impossibilité de rembourser ses créanciers, la société s’était d’ailleurs placée sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur la faillite pour cette raison.

En redonnant vie au site de Mesa, Apple tente de redorer son blason en Arizona en créant des emplois, tout en affichant sa fibre environnementale.

Crédit photo : Sashkin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur