Apple et Yahoo : destins croisés sur iOS ?

MobilitéRégulationsSmartphonesTablettes

Dans sa quête d’indépendance vis-à-vis des services Google, Apple pourrait renforcer ses liens avec Yahoo à travers l’iPhone et l’iPad.

L’avenir de Yahoo se lit-il en étroite collaboration avec Apple ?

Quand bien même les stratégies des deux sociétés n’empiètent guère l’une sur l’autre, il semble qu’elles soient amenées à converger plus ou moins sensiblement, avec en toile de fond une cible commune : Google.

Cette alliance sacrée, très probablement concrétisée autour de l’iPhone, de l’iPad et de leur système d’exploitation iOS, ferait sens à bien des égards.

D’un côté, Apple cherche à accélérer sa prise de distance vis-à-vis des services Google, initiée l’année passée sur le front de la vidéo en ligne et de la cartographie.

De l’autre, Yahoo, qui revendique 200 millions de visiteurs uniques par mois, s’est mis en quête de visibilité auprès des internautes, notamment avec son moteur de recherche.

Fondant ses propos sur les témoignages concordants de plusieurs sources dites “proches du dossier”, le Wall Street Journal prête aux deux groupes high-tech des négociations qui n’en seraient encore qu’à leurs balbutiements.

Pour autant, le cap semble fixé : il s’agirait d’alimenter certaines applications d’iOS – voire la base de données de l’assistant vocal Siri – avec du contenu issu des bases de Yahoo Actualités et Sport.

Ce partenariat double effet n’est pas sans précédent. Apple utilise déjà, mais dans une moindre mesure, certaines données de Yahoo Finance et Météo.

A terme, il n’est pas exclu que l’accord vienne à concerner le moteur de recherche. Plusieurs obstacles contrarient néanmoins cette éventualité.

En premier lieu, on ne connaît pas la teneur exacte du contrat par lequel Apple s’engage actuellement à utiliser Google comme moteur de recherche par défaut.

L’incertitude porte également sur l’influence de Microsoft, lié à Yahoo jusqu’en 2019 pour l’utilisation des index de Bing.

La firme de Marissa Mayer a toutefois tout à y gagner en termes d’audience potentielle, Apple étant, au dernier baromètre de Gartner, pressenti pour écouler plus de 200 millions de tablettes et smartphones en 2013.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur