Arte lance son service de vidéo à la demande

Mobilité

La chaîne franco-allemande propose un catalogue de 400 titres au départ sur ArteVOD.com. Des versions multilingues apparaîtront plus tard.

Arte a inauguré jeudi dernier son service de vidéo à la demande ArteVOD.com. Celui-ci comprend 400 programmes de la chaîne franco-allemande au démarrage : documentaires, fictions, magazines, films de cinéma…Une navigation par thème a été mise en place : Histoire & Société, Art & Musique, Cinéma & Fictino, Connaissance & Découverte. Le catalogue devrait atteindre 600 oeuvres d’ici la fin de l’année.

Le principe de consultation sur ArteVOD.com est traditionnel pour un service de vidéo à la demande : l’internaute loue un fichier qu’il peut visualiser dans les 30 jours après le téléchargement. Il peut commencer à visionner l’oeuvre audiovisuelle choisie en cours de téléchargement. A partir du moment où le fichier est ouvert, il reste accessible 48 heures.

Microsoft, partenaire “sécurité” des fichiers

Les fichiers consommés sont facturés à l’unité entre 0,99 et 3,99 euros TTC. La direction du développement d’Arte, qui a assuré en grande partie la conception du service, a retenu le système de paiement électronique sécurisé de la CIC.

En termes de gestion des droits numériques et des mesures de protections techniques, Arte a choisi de s’associer à Microsoft avec sa solution Windows Media. Les images téléchargées sont encodées à 1,5 Mbit/s (“l’équivalent d’une qualité DVD”). Pour la fluidité des flux, ArteVOD s’appuie sur le spécialiste Akamaï. Quant à SDV Plurimedia, il se charge de l’hébergement des serveurs de fichiers. Le montant de l’investissement n’a pas été communiqué.

Des versions multilingues à venir

Selon la direction de la communication d’Arte, la chaîne souhaite parvenir à un objectif de 30 000 fichiers consultés d’ici la fin de l’année, ce qui est un objectif humble. L’un des principaux prochains développements porte sur le multilinguisme d’ArteVOD.com. Un travail qui sera réalisé “le plus rapidement possible”. C’est le deuxième grand service de vidéo à la demande “spécial documentaire” qui s’ouvre après le lancement de Vodeo.tv par La Banque Audiovisuelle en septembre 2005 (voir édition du 15 septembre 2005).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur