Asanté et le Gigabit Ethernet sur cuivre à Paris

Mobilité

La ligne des produits Gigabit Ethernet sur cuivre d’Asanté Technologies sera présentée à l’Apple Expo. Asanté a travaillé main dans la main avec Apple pour amener cette technologie au Mac.

Asanté Technologies présente actuellement au Mexique, à l’occasion d’ExpoMac2000, ses produits Gigabit Ethernet sur cuivre (voir notre édition du 30 juin 1999). Le FriendlyNET GX4-400, son commutateur Ethernet qui emprunte cette technologie, a été conçu pour fonctionner avec les tout nouveaux PowerMac G4. Cette ligne est le premier résultat d’un nouveau partenariat entre Asanté et Apple. Ces produits et ce partenariat sont destinés à aider les PME à accéder à ces technologies de pointe.

L’utilisation du cuivre sur ces produits doit entraîner à terme une baisse significative des prix d’acquisition du Gigabit Ethernet. Si des ports sont bien installés en standard sur les PowerMac, ce n’est pas encore le cas chez les autres constructeurs informatiques. Le Gigabit Ethernet, en raison de son coût, n’est qu’une option qui coûte plusieurs milliers de francs par carte et plusieurs dizaines de milliers de francs pour les hubs et autres concentrateurs. Les applications concernent essentiellement les professionnels de l’image et du son qui ont besoin de manipuler des fichiers volumineux et qui pourront le faire en temps réel par ce biais, même s’ils ne sont pas stockés sur le disque dur de la machine. C’était d’ailleurs l’une des démonstrations de Steve Jobs lors de son show d’ouverture de la dernière MacWorld Expo.

Cette technologie n’est toutefois pas encore accessible à tout un chacun, puisque le FriendlyNET GX4-400, qui comprend 4 ports 100/1000 Mbps, est vendu l’équivalent de 9 500 francs aux Etats-Unis. Pour les utilisateurs de PowerMac G4, une réduction de 2 200 francs est toutefois appliquée, faisant descendre le prix du produit à 7 300 francs ! Ces prix cassés font du Gigabit d’Asanté une ligne de 2 à 3 fois moins chère que ce qu’on peut trouver sur le marché. Encore une preuve que la Pomme est souvent en avance sur son temps.

Pour en savoir plus :

Le site d’Asanté (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur