Assises de l’Entrepreneuriat : Fleur Pellerin dessine les contours de l’entreprise de demain

Régulations
assises entrepreneuriat

Dans son discours de clôture des Assises de l’Entrepreneuriat, Fleur Pellerin plaide pour la création d’un “esprit d’équipe” entre salariés, entrepreneurs, PME, grands groupes, universités et laboratoires de recherche.

Fleur Pellerin, la ministre chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, vient de clôturer les Assises de l’Entrepreneuriat, lancées en janvier dernier.

Ces Assises sont composées de 9 groupes de travail, réunissant, pour une durée de trois mois, plus de 250 entrepreneurs, salariés, experts, représentants des réseaux d’appui à la création au développement des entreprises, parlementaires, représentants des ministères et des collectivités locales, qui seront chargés d’émettre des propositions afin de stimuler le tissu des start-up et PME en France.

Fleur Pellerin a ainsi reçu, début avril, les 44 propositions détaillées par les chefs de fils de ces groupes de travail.

Ces propositions, issus des travaux des groupes autour de 9 grandes thématiques, ont aussi été inspirées par les 800 contributions écrites déposées, entre le 15 janvier et le 15 février, par le grand public sur un site Web participatif.

Un premier constat énoncé par la ministre lors de son discours de clôture : « lorsqu’ils le veulent, entrepreneurs, organisations professionnelles, syndicats, élus et gouvernement savent avancer main dans la main ».

Ces assises sont ainsi l’occasion « de lever les freins à l’émergence d’une véritable culture entrepreneuriale dans notre pays », a souligné Fleur Pellerin. « Attaquons-nous à la solitude de l’entrepreneur et valorisons sa prise de risque ! ».

« […] je veux insister là-dessus, c’est aussi un signal adressé à tous ceux qui, aujourd’hui, se sentent délaissés dans des quartiers au quotidien difficile mais qui, demain – je l’espère ardemment – vont se découvrir des âmes d’entrepreneurs. C’est sans doute là mon voeu le plus cher : l’esprit d’entreprendre doit contribuer à relancer l’ascenseur social. »

« Chacun l’a compris : quelque chose s’est passé, un dialogue s’est noué. Il ne doit pas s’interrompre ! ».

Rien de bien concret en somme. Reste à savoir si, ces prochaines semaines, Fleur Pellerin compte dévoiler les 44 propositions remises par les 9 groupes de travail installés au sein des Assises de l’Entrepreneuriat pour faire émerger « un nouveau modèle de croissance, fondé en grande partie sur l’innovation ».

—————————————————————————–

Quiz : Vous souvenez-vous du Minitel ?

 

Crédit image : Copyright Creativa -Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur