Asterop cartographie les clients de l’entreprise

Mobilité

La jeune société française Asterop propose de compulser ses bases de données pour rassembler des informations statistiques et géographiques sur la clientèle des entreprises.

Fondée il y a plus d’un an, la société Asterop propose aux petites et moyennes entreprises de trouver facilement, grâce à Internet, de nouvelles opportunités pour leur secteur d’activité. Disponible en démonstration gratuite jusqu’à la fin du mois, son service de “géointelligence” croise les informations issues de plusieurs bases de données géographiques, routières et démographiques pour mieux connaître une clientèle potentielle et affiner des études de marché.

Par exemple, une société de distribution implantée dans une région peut analyser le profil socio-économique de ses clients, professionnels ou grand public. Pour la France, les banques de données d’Asterop exploitent les informations statistiques de l’INSEE, des données sur les entreprises issues de Dun&Brastreet, des cartographies issues de l’IGN et de l’éditeur Teleatlas (pour les réseaux routiers).

Gratuite dès lors qu’elle se limite à une superficie supérieure au département, l’étude en ligne peut toucher une zone variable, qui va du pays entier à la bourgade en passant par les régions. Les critères de recherche varient selon que l’on s’intéresse au marché inter-entreprises (chiffre d’affaires, nombre de salariés, activité de l’entreprise) ou grand public. Concrètement, quelques clics suffisent pour cerner, au niveau du département ou même de la commune, la répartition d’habitants en fonction de leurs revenus, de leur équipement (nombre de voiture(s) possédée(s), type de logement, etc.). Prochainement, des informations dédiées aux études de potentiel et de “chalandise” seront disponibles. “Un magasin placé dans telle région pourra connaître les communes dans lesquelles il rayonne, pour savoir d’où viennent ses clients” et analyser leur profil, complète Gérard Dahan, directeur commercial d’Asterop.

Ces données permettent par exemple à un fournisseur de matériel électrique d’évaluer le chiffre d’affaires potentiel qu’il réaliserait auprès des garagistes et autres électriciens de sa région, avant de comparer avec son chiffre d’affaires réel.

Dès la fin du mois, Asterop profitera d’une levée de fonds de 15 millions de francs pour étendre ses bases de données à l’ensemble de l’Europe et aux marchés américain et asiatique. Il sera à terme possible d’introduire les données de ses propres clients, à travers une interface simplifiée au format texte. “On pourra bientôt agréger n’importe quelle base de données, à travers Access, Sybase ou encore SQL Server”, poursuit Gérard Dahan.

L’analyse des données statistiques récoltées est aidée par la publication de rapports. Ces derniers redeviendront payants avec des tarifs oscillant entre 100 francs HT et 3 000 francs HT, en fonction de la précision géographique et du nombre de champs d’interrogation.

Pour en savoir plus : Asterop


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur