Asus et LG séduits par Windows Phone 8 ?

Régulations
Windows Phone 8 Microsoft smartphone

Asus et LG sont pressentis pour rejoindre, aux côtés de HTC, Huawei, Nokia et Samsung, la cohorte des constructeurs participant à l’aventure Windows Phone 8.

L’année 2013 s’ouvre-t-elle sous de nouveaux auspices pour Windows Phone 8 ? Asus et LG pourraient rejoindre la cohorte des constructeurs participant à l’aventure.

Le Taïwanais et le Coréen envisageraient de commercialiser, à court terme, tout du moins aux Etats-Unis, des terminaux équipés de l’OS mobile de Microsoft.

Un élan retrouvé pour la série Nokia Lumia (4,4 millions d’exemplaires écoulés au 4e trimestre 2012), une convergence affirmée entre Windows 8 et Windows Phone 8, la montée en puissance des smartphones… les arguments ne manquent pas pour étayer cette hypothèse.

A en croire l’un de ses dirigeants qui s’est confié au Wall Street Journal, Asus aurait d’ailleurs amorcé des négociations avec plusieurs opérateurs télécoms.

La situation est moins concrète du côté de LG, qui a néanmoins pour lui l’expérience : il fut l’un des premiers alliés de Microsoft avec l’Optimus 7 (E900), un smartphone sous Windows Phone Mango 7.5, lancé fin 2010.

Silence radio depuis lors. Et pourtant, un come-back des plus inopiné n’est pas à exclure, à en croire le Korea Times, qui base ses affirmations sur le témoignage d’une source dite “proche du dossier”.

Aux antipodes, Asus sort de sa carapace et affiche ses ambitions.

Son discours se centre sur le PadFone, ce concept hybride “3-en-1” qui s’articule autour d’une station d’accueil conférant à un smartphone de 4,3 pouces les fonctionnalités d’une tablette de 10,1 pouces convertible en netbook.

La première version est sortie au printemps 2012. Cet automne, un deuxième modèle lui a succédé, avec à la baguette le système d’exploitation Google Android.

Acteur aguerri sur le marché des tablettes et héraut de l’hybride avec sa série Transformer, Asus a une carte à jouer en mêlant les styles au diapason de Windows.

Mais sous quelle bannière ? Entre Windows 8 et Windows Phone 8, le coeur balance. Nokia, HTC, Huawei et Samsung ont tous les quatre pris le parti de segmenter clairement leur offre, entre smartphones et tablettes.

Avec le PadFone, l’équation est plus complexe. Il faudra établir des synergies entre les deux plates-formes.

C’est justement l’orientation de Microsoft, qui prône un rapprochement progressif des deux mondes, d’abord via le cloud puis en termes de fonctionnalités et d’ergonomie.

Selon IDC, le marché des smartphones a crû de 45% en volume sur l’exercice 2012, à 717 millions d’unités. Strategy Analytics estime qu’il s’en écoulera 875 millions en 2013.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?

Crédit photo :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur