Attaque DoS : Twitter, Facebook et Google pris pour cible

Cloud

Au moins trois géants du Web ont subi une attaque par déni de service. Une opération “unique, massive et coordonnée”, estime Twitter.

Mauvaise journée pour Twitter victime d’une attaque par déni de service. Mais cette plate-forme communautaire n’est pas la seule touchée. Facebook et Google ont aussi été visés simultanément dans la journée de jeudi.

Dans une réactualisation de sa première contribution de blog esquissée sous forme d’alerte, Biz Stone, co-fondateur de Twitter, considère que l’attaque DoS en continu est désormais “atténueé”.

Mais l’accès demeure dégradé pour une partie des internautes. L’équipe de Twitter s’attelle à rendre le service totalement opérationnel.

Selon la première analyse de Twitter, il s’agit d’une “attaque unique, massive et coordonnée”. Biz Stone ne préfère pas spéculer sur les éventuels auteurs de cet assaut DoS. Il préfère rassurer les membres de Twitter en les informant que leurs données n’ont pas été altérées.

Selon l’AFP, Facebook et Google ont également été pris pour cible. Un porte-parole de Facebook suggère “des problèmes de réseau liés à une apparente attaque de déni de service”.

Chez Google, on estime que “les systèmes Google ont empêché que l’impact soit substantiel.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur