Au Royaume-Uni, Bing peut crier Yahoo !

Marketing

Bing occupait au Royaume-Uni une éphémère troisième place dans le classement des moteurs de recherche. Le service de Microsoft avait alors cédé au cours du mois dernier le deuxième rang à Yahoo. Mais la hiérarchie est rétablie.

Selon une étude du cabinet Hitwise, Bing reconquiert en territoire britannique son sésame dérobé le temps d’un mois par Yahoo. Le moteur de recherche de Microsoft redevient le deuxième le plus utilisé dans une hiérarchie toujours dominée par Google.

A en croire les résultats de juillet, les investissements consentis par la firme de Redmond s’avèrent fructueux. Au Royaume-Uni, Bing enregistre 0,96 point de requêtes supplémentaires par rapport au mois de juin.

Cette hausse coïncide avec un gain de trafic de 0,67 point en un an. Au total, Bing accapare désormais 3,84% des parts de marché outre-Manche.

La donnée est sans commune mesure avec les 91,04% détenus par Google Search, qui conserve sans trembler la tête des opérations, malgré un léger recul chiffré à -0,54% depuis juillet 2010.

Bing serait même le seul à pouvoir se targuer d’une progression, ses concurrents affichant tous une récession, certes moindre, mais effective, comme en témoigne le tableau que voici.

Classement moteurs de recherche

De l’avis de Robin Goad, superviseur de l’étude, “la croissance enregistrée par les sites de Microsoft correspond à la baisse enregistrée par Google. L’un récupère donc les pertes de l’autre“.

Parmi les sites communautaires, Youtube affiche un regain de forme remarqué. Il totalise 22,54% des visites sur les réseaux sociaux, contre 50,14% pour Facebook.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur